Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire Flash : 2 décembre - Henri de Castries : après Sarko et Hollande, son candidat c’est Fillon ! Lire Flash : 30 novembre - Relancer la filière bois, une proposition concrète Lire
Accueil Actualité

NS N° 6/2016 - L’Asie tremplin pour la paix mondiale

La rédaction
visites
571

C’est fou à quel point un « petit journal » comme Nouvelle Solidarité, sur huit pages, sans publicité et entièrement fabriqué par des militants, peut être intéressant ! Seulement, la défense de notre singularité et la poursuite de notre développement dépendent de votre mobilisation financière à nos côtés.

JPEG - 175.6 ko

• ÉDITORIAL de Jacques Cheminade : Vote utile. (p. 1)

• FRANCE : NUCLÉAIRE

"Et si EDF faisait faillite ? La question semble énorme", s’inquiète Martine Orange dans Mediapart. Après la quasi-faillite d’Areva, la France découvre avec stupeur qu’EDF, un de ses fleurons industriels dont le directeur financier vient de démissionner, est en grave difficulté. Comment l’un des premiers électriciens mondiaux, gérant cinquante-huit réacteurs nucléaires en France, pourrait-il se trouver dans une situation aussi dramatique ?
Par Karel Vereycken.(p. 2-3)

  • EDF poussée vers la faillite ? Sans être catastrophiques,les résultats d’EDF, publiés ce 16 février, affichent un bénéfice net d’1,18 milliard d’euros, mais en baisse de 68 % par rapport à l’année dernière. La dette du groupe, de 37,4 milliards d’euros, équivaut à ses fonds propres et sa capitalisation boursière est passée de 160 milliards en 2008 à 22 milliards aujourd’hui. Pire encore, chaque année, EDF s’endette pour redistribuer 60 % de son bénéfice sous forme de dividendes aux actionnaires, en premier lieu à l’État. En 2014, son cash-flow était négatif de 4 milliards après distribution de dividendes, contre 1,3 milliard avant. « L’équation financière est difficile », reconnaît son PDG, Jean-Bernard Lévy. (p. 2-3)
  • INTERROGATIONS sur l’EPR de Hinkley Point. Le 7 mars, le directeur financier d’EDF, Thomas Piquemal, a démissionné, en désaccord sur « la faisabilité à court terme » du projet de construction, avec la Chine, de deux EPR à Hinkley Point, au sud-ouest de l’Angleterre, pour 23 milliards d’euros, dont 66,5 payés par % EDF. Un investissement trop risqué selon Piquemal, alors que l’entreprise est en mauvaise santé. (p. 2)
  • DÉCRYPTAGE : Transition énergétique. A l’heure actuelle, l’ensemble des 58 réacteurs nucléaires en service produisent 63,2 gigawatts. Pour réduire, non pas la quantité d’électricité qu’ils produisent, mais leur part dans le total, le gouvernement cherche à augmenter les énergies renouvelables, solaire et éolien. (p. 2)
  • CARNET de campagne de S&P.
    Par Yannick Caroff. (p. 3)

• FOCUS : L’ASIE, TREMPLIN POUR LA PAIX MONDIALE

Spectacle atterrant des primaires américaines, tentatives désespérées de l’UE pour se maintenir, fuite en avant militaire de l’OTAN... Incapables d’assurer un avenir à l’humanité, les institutions transatlantiques qui ont imposé au monde l’ordre ultralibéral de la City et de Wall Street, vivent leurs dernières heures. Notre amie politique Helga Zepp-LaRouche, invitée au premier Dialogue de Raisina à New Delhi en Inde, a saisi cette occasion pour appeler les dirigeants des pays asiatiques à s’associer aux initiatives des pays des BRICS, et de la Chine en particulier, pour construire ensemble un nouveau monde, où la paix sera cimentée par le développement mutuel.
Par Christine Bierre. (p. 4-5)

  • HELGA ZEPP-LAROUCHE à New Delhi. Organisée au 3 mars par le ministère des Affaires étrangères indien et l’Observer Research Foundation (ORC), cette conférence a rassemblé plus de six cents personnes venant d’une centaine de pays afin d’« explorer les perspectives et les opportunités pour une intégration asiatique ainsi qu’une intégration de l’Asie dans le reste du monde ». Parmi les orateurs, des membres de gouvernements, des hauts fonctionnaires et figures politiques... (p. 4-5)
  • EUROPÉENS, reprenons nos souverainetés ! Implosion de Schengen, déflation, précarisation généralisée, le bateau ivre de l’UE prend l’eau de toutes parts. (p. 4)
  • ÉTATS-UNIS : Cherche candidat... Terrible décadence des États-Unis, c’est l’image que donnent tous les candidats à l’élection présidentielle. (p. 5)

• SCIENCE : LA CHINE LANCE LE DÉFI !

Avec ses vastes perspectives économiques, scientifiques et philosophiques, le programme spatial chinois montre la voie à des pays occidentaux cloués sur Terre par leurs mauvais choix économiques des dernières décennies : les profits à court terme dans la spéculation, l’économie de services et le tourisme. (p. 6-7)

  • FACE cachée de la Lune. Christine Bierre, pour Nouvelle Solidarité, s’est entretenue avec Sébastien Drochon, de l’équipe de veille scientifique de Solidarité & Progrès.
    Par Sébastien Drochon. (p. 6-7)
  • NASA-ESA, retrouver l’élan. La détermination chinoise pour faire avancer son programme lunaire finira-t-elle par réveiller nos géants endormis ?
    Par Karel Vereycken. (p. 7)

• MOBILISATION :

  • LOI EL KHOMRI : Libérons-nous de l’occupation financière ! En moins de quinze jours, plus d’un million de personnes ont signé une pétition contre le projet et près de cinq cent mille ont battu le pavé le 9 mars pour en exiger le retrait. Voici le texte du tract que Solidarité & Progrès a distribué à travers toute la France (voir Carnet de campagne p. 3).
    Par Solidarité & Progrès. (p. 8)

Fatigués de vous plaindre sans rien faire ?

Nouvelle Solidarité est un bimensuel paraissant le vendredi. Il est entièrement conçu et produit par des militants et des bénévoles. Il n’est pas disponible en kiosque. Pour le recevoir sous forme papier ou électronique, il faut vous abonner.

A VOUS DE LE FAIRE EXISTER :

  1. en vous abonnant,
  2. en adhérant (en ligne) à Solidarité et Progrès
  3. en mensualisant vos dons.
  4. En distribuant des anciens numéros auprès de vos amis. Nous contacter.
Contactez-nous !