Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

La Chine renouvelle son invitation aux Etats-Unis à rejoindre la Route de la soie

La rédaction
visites
1004
JPEG - 51.4 ko

Le 12 novembre 2014, lors d’une conférence de presse conjointe avec le Président Obama dans le cadre du sommet de l’APEC à Pékin, le Président chinois Xi Jinping avait solennellement invité les Etats-Unis à participer au grand projet de Nouvelle route de la soie ainsi qu’à la fondation de la Banque asiatique d’investissement dans l’infrastructure (BAII).

A cette occasion Xi Jinping avait précisé :

J’ai présenté au Président Obama, les initiatives chinoises en vue de la création d’une Banque asiatique d’investissement dans l’infrastructure et d’une Nouvelle route de la soie. Le sous-développement infrastructurel est le goulot d’étranglement principal au développement économique en Asie… Nous saluons une participation active de la part des États-Unis et de tout autre pays afin que nous puissions promouvoir et partager la prospérité et la paix en Asie-Pacifique.

Le 23 mars, le quotidien chinois Global Times cite le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhang Yesui qui, s’adressant au China Development Forum de Pékin, a déclaré que « la Chine et les États-Unis partagent beaucoup d’intérêts mutuels et de la marge pour une coopération en Asie-Pacifique, une région qui devrait devenir une priorité en vue de construire un nouveau modèle de relations entre grandes puissances ».

Aux commentateurs occidentaux qui n’y voient que des manœuvres machiavéliques ou une offensive sournoise du « soft power » chinois, Yesui répond :

Les initiatives chinoises de Route et de Ceinture économique de la soie vont faciliter la coopération économique et ne sont pas des instruments géostratégiques… D’ailleurs, elles ne ciblent aucun pays ou organisation particulière. La Ceinture économique de la Route de la soie et la Route de la soie maritime du XXIe siècle, proposées par la Chine en 2013, obéissent aux principes de la consultation, de la construction et du partage. Il s’agit d’une plateforme ouverte et inclusive de coopération régionale, prenant pleinement en compte la position, les intérêts et ce qui convient à chacun… La BAII financera les infrastructures tout le long de la Ceinture et de la Route de la soie.

Contactez-nous !