Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Pour le Prince Charles, c’est le CO2 qui provoque la guerre en Syrie !

La rédaction
visites
855
JPEG - 37.9 ko

S’il vous fallait une preuve que passer 67 ans de votre vie en attendant la mort de votre mère peut provoquer des dommages cérébraux, ce qui suit pourrait vous convaincre.

Le Prince Charles, que Ségolène Royal a été chercher personnellement pour qu’il vienne ouvrir le sommet climatique de Paris (COP21), a déclaré lundi sur la chaîne SkyNews que l’incapacité de l’homme à juguler le réchauffement climatique est à la racine de la guerre civile syrienne, le terrorisme et les hordes de réfugiés se ruant vers l’Europe.

Certains d’entre nous disaient il a une vingtaine d’années que si l’on ne faisait pas face à ces questions, on allait voir un conflit encore plus grand pour des ressources rares et des problèmes croissants de sècheresse ainsi que l’effet cumulé du réchauffement climatique obligeant les gens à se déplacer.

John Coleman, le monsieur météo de la chaine, a déclaré par la suite qu’il était en désaccord profond avec le Prince Charles bien qu’il s’agit d’ « un homme merveilleux ».

Pour Coleman :

Il n’y a pas de réchauffement global provoqué par l’homme aujourd’hui et il existe une possibilité très faible, proche de zéro, qu’un tel réchauffement puisse se produire à l’avenir. Il s’agit là d’une science qui déraille. C’est devenu politique. Cela est devenu un mouvement écologiste. Le Prince me rappelle un peu l’Américain Al Gore, un homme qui a passé toute sa vie à parler de science sans être un scientifique. Ils ont bu la limonade à fond. Et je suis sûr qu’ils se croient honnêtes, alors qu’ils ont tout faux.

Il reste quelques jours avant le début de la COP21. Juste assez de temps pour désinviter le Prince sous prétexte que les services d’urgences de Paris sont largement débordés par les évènements.

Vous pouvez signer l’appel contre la COP21 de l’Institut Schiller en allant directement sur son site.

Contactez-nous !