www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Contacter la rédaction

  • L’étoile * indique un champ obligatoire.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017

Voir les 3 commentaires

Vos commentaires

  • Le 28 mai 2013 à 09:28
    par CASTEJON-CIPRIANI

    bonjour à toute et à tous
    le pot de terre contre le pot de fer
    vous fait reference a la constitution des droits de l homme , sachez que les hommes qui dirigent la REPUBLIQUE FRANCAISE , n ont rien à faire de cette constitution .
    nous ne vivons pas dans une republique mais une monarchie deguisée .
    tous se que vous dite et purement vrai .
    mais voyez donc comme il on peur de vous et de vos declarations , car comme moi une partie de la société francaise veut UN VRAI CHANGEMENT .
    il nous faut un homme comme vous , integre et profondement attaché a la FRANCE .
    mais je suis supris , de la reaction des medias , qui doivent etre achetés par les pouvoirs publiques en place pour vous discrediter .
    LA VERITE N EST JAMAIS BONNE A DIRE SURTOUT LORSQU ELLE DERANGE LE POUVOIR EN PLACE .
    sachez que la FRANCE LES CORSES L HABITTE , et nous ne voulons plus de ces chefs d etats qui ne respecte pas L ile qui a donner naissance à PASQUALE PAOLI , precursseur de la republique , et L EMPEREUR DE TOUS LES FRANCAIS qui à donner naissance a LA BANQUE DE FRANCE .
    A NOI DACCI VITTORIA PER L ETERNA GLORIA , nous ne pourrons rien contre la destruction massive de notre pays si devenir comme PASQUALE PAOLI devenu traite de la republique alors que se roi louis 15 venait d envahir en 1769 la toute premiere republique d europe .
    JE SUIS DE TOUT COEUR AVEC VOTRE COMBAT POUR LES VALEURS PILIERS DE NOTRE CONSTITUTIONS .
    ELU PAR LE PEUPLE POUR LE BIEN DU LE PEUPLE

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 01:03
    par Denis3008

    :’-))
    On n’a pas fini de pleurer va, avec ce Président.
    Moi je m’en fiche qu’il ai des maîtresses, mais quand il est à son BUREAU, qu’il FASSE CORRECTEMENT SON TRAVAIL !
    J’ai bien l’impression que la France manquera de rameurs pour essayer de sortir de la galère socio-économique qui nous paralyse !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2013 à 14:32
    par JACQUET Maurice

    Pourquoi affirmer que "toutes les forces politiques de ce pays – de Mélenchon jusqu’à Le Pen – ont abandonné le combat contre le monde de la finance ; personne ne s’est véritablement opposé à la fausse réforme bancaire"
    C’est faux ! Voir http://www.roosevelt2012.fr/ et http://www.monadversairecestlafinance.fr/
    A pratiquer une démarche personnelle et "tirer la couverture à soi"... on reste seul.
    Maurice JACQUET - Référent pour l’Ain du Collectif Roosevelt - ain roosevelt2012.fr

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet