Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité

Crise agricole : le cri des silencieux

La rédaction
visites
828
commentaire
JPEG - 36.7 ko

La colère monte chez nos agriculteurs. Endettés jusqu’au cou, ces derniers ne peuvent plus continuer à maintenir leurs exploitations faute d’un prix de vente suffisant pour leur garantir un revenu décent. Face à la mondialisation financière et à l’inacceptable impuissance de notre gouvernement, un cri de désespoir se fait entendre de plus en plus fort dans l’ensemble du pays. La colère gronde, et elle est légitime.

Mais il y a aussi ceux dont le silence frappe plus rudement. Nous apprenons qu’une commémoration est prévue le dimanche 11 octobre devant la basilique de Sainte-Anne-d’Auray, dans le Morbihan, en mémoire des 600 agriculteurs qui se suicident chaque année et en soutien à leur famille et à leurs proches. Au delà des syndicats et des partis politiques, ce rassemblement nous concerne tous.

600 chaque année… Un chiffre terrible. D’autant que par delà les agriculteurs, qui souffrent le plus, le suicide s’étend dans d’autres secteurs où le travail devient de moins en moins tolérable humainement. La crise touche notre peuple au plus profond de son être. Il nous faut au plus vite agir pour y remédier.

Soyons-y tous prêts, car il s’agit bien d’une question de vie ou de mort.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 août le monde
en devenir

Don rapide