Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Document de fond Economie

Alexander Hamilton : crédit productif contre monétarisme

visites
2206
commentaires

Alexander Hamilton (1757-1804), premier Secrétaire au Trésor des Etats-Unis (ici incarné par Brían F. O’Byrne dans le film Alexander Hamilton produit par PBS en 2007).

Conférence de Pierre Bonnefoy, militant Solidarité & Progrès et auteur de nombreux articles sur la science et l’économie, et notamment Le véritable Système américain d’économie politique contre le libre-échange.

Il est constant dans l’histoire, qu’aucune nation ruinée, que ce soit par une guerre ou par une crise économique, n’a jamais retrouvé la prospérité en se fixant comme priorités absolues de payer sa dette et d’assurer la stabilité des marchés financiers, y compris au détriment de ses propres capacités à produire la richesse permettant de payer cette même dette.

Au contraire, l’application de telles politiques d’austérité a toujours conduit à l’avènement de dictatures et de guerres, comme le montre le traitement imposé à l’Allemagne en 1919 par les vainqueurs de la Première guerre mondiale.

Pourtant, les mêmes mesures criminelles sont imposées partout aujourd’hui, comme si nos économistes et nos politiciens avaient un attrait maladif pour tout ce qui ne « marche » pas.

En 1783, la nouvelle république des Etats-Unis sortait victorieuse de sa Guerre d’indépendance contre l’Empire britannique, mais complètement endettée. Pour sortir de cette situation qui menaçait de détruire la nation à peine constituée, Alexander Hamilton dut « inventer » l’économie physique.

En 1933, le nouveau président américain, Franklin Roosevelt, bousculait Wall Street et l’Empire britannique, et sauvait le monde en redécouvrant les principes oubliés qui avaient fondé son pays 150 ans plus tôt.

Il est urgent aujourd’hui encore de penser comme Hamilton.

Voir les 2 commentaires

  • Eric • 09/07/2013 - 11:52

    "Il n’est de richesses que d’hommes" (Jean Bodin). Pour moi, cette phrase signifie que les hommes n’ont pas besoin de la monnaie pour faire société et créer des richesses. Leurs compétences respectives sont suffisantes.
    Abraham Lincoln a donné la définition de la démocratie lors du discours qu’il a prononcé après la bataille de Gettysburg : "le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple". Ce faisant, il a fait accroire à ceux qui l’écoutaient que les Etats-Unis étaient une démocratie alors qu’ils étaient une République, c’est-à-dire un régime politique représentatif. Les Pères Fondateurs, comme leurs homologues de la Révolution française, méprisaient la démocratie. Si les Etats-Unis étaient devenus une démocratie au moment de leur indépendance, le crédit productif serait probablement resté en vigueur jusqu’à nos jours.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 07/07/2013 - 18:17

    ben voui
    mais alors eux keski vont devenir s’ils ne peuvent plus rester entre eux et vivre de pillage et de vols ?
    nan mais allô allô quoi !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide