Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 11 décembre - Miracle économique chinois : l’importance de la séparation stricte des banques Lire Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire
Accueil Document de fond Economie
Economie

Le crédit productif : une sortie par le haut à la crise de l’emploi

visites
2370
commentaire

Dans un appel à la mise en place d’un « franc polytechnique », Jacques Cheminade a proposé, au lendemain du référendum du 29 mai 2005, qu’une nouvelle Banque de France nationalisée émette l’équivalent de 200 milliards d’euros de crédit productif par an pour financer une politique d’investissement dans l’équipement et l’infrastructure. Certains observateurs ont soutenu alors et soutiennent encore aujourd’hui qu’une telle politique serait impraticable, sous prétexte qu’elle serait inflationniste.
Nous nous proposons dans cet article d’examiner les détails de cette proposition et de réfuter les critiques.

Ce dossier est en format PDF. Vous pouvez y accéder en cliquant sur le lien ci-dessous.

PDF - 410.5 ko
Contactez-nous !

Don rapide