www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50
3730 visites

Fascisme financier hier et aujourd’hui :
Le choix de la défaite

Etudier le passé pour mieux comprendre notre situation actuelle, est la raison pour laquelle nous avons choisi de publier cette interview avec l’historienne Annie Lacroix-Riz qui vient de faire paraître aux éditions Armand Colin, un livre des plus instructifs sur les raisons de la défaite de la France en juin 1940, Le choix de la défaite. Le contrôle absolu exercé à cette époque par la « haute banque » a abouti non seulement aux abus les plus criants, mais à la montée des fascismes en Europe et à la guerre. Peu à peu, on a laissé les intérêts dont il est question dans cet article, ou leurs héritiers, réintégrer les plus hauts postes de notre société ; peu à peu on a laissé notre pays glisser de nouveau vers les folies des années trente.

1940-1945, une poignée d’hommes a combattu, a donné sa vie parfois, pour que la France retrouve sa liberté et sa dignité. Cette fois-ci, c’est à nous, c’est à vous citoyens lambda qui allez lire cet article, de réagir avant d’en arriver là.

Annie Lacroix-Riz est interviewée par Christine Bierre.

Ce dossier est en format pdf. Cliquez sur l’image ci-dessous pour l’ouvrir  :

GIF - 46.1 ko
  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet