Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Document de fond Histoire
Histoire

L’union économique et monétaire : ces français qui ont ouvert l’Europe aux financiers anglo-américains

visites
5530
commentaire

Haut-fonctionnaire, Robert Marjolin (1911-1986), est l’une des figures qui a le plus contribué à cette Europe de la finance construite contre la souveraineté des peuples.

Une quinzaine d’années après l’adoption du traité de l’Union économique et monétaire (UEM), en 1989, les citoyens français et hollandais ont enfin décidé, lors des référendums sur le Traité constitutionnel européen, d’arrêter net cette évolution qui se traduit non seulement par un blocage total des résultats économiques des pays membres, mais par une forte baisse de l’emploi et du niveau de vie des citoyens depuis une trentaine d’années.

Comme le disait Abraham Lincoln, heureusement, on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps !

Ce dossier est en format pdf. Cliquez sur le lien ci-dessous pour l’ouvrir :
Ces Français qui ont ouvert l’Europe aux financiers anglo-américains

Contactez-nous !

Don rapide