Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

L’Egypte, nouveau pilier de la Route de la soie

La rédaction
visites
1522
JPEG - 35.1 ko
Le Président égyptien Al Sissi (à gauche) a annoncé que son pays sera un pilier de l’initiative du président chinois Xi Jinping (à droite) pour raviver l’ancienne Route de la soie entre l’Occident et la Chine.
Crédit : Reuters

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a conclu le 25 décembre une tournée officielle historique de quatre jours en Chine. Il a déclaré :

L’Egypte sera un pilier de l’initiative du président chinois Xi Jinping pour raviver l’ancienne Route de la soie entre l’Occident et la Chine.

Le point culminant de sa visite a été la signature d’un accord de coopération stratégique entre la Chine et l’Égypte, ainsi que des pourparlers approfondis avec le président Xi Jinping. Plusieurs accords de coopération économique, ainsi que dans les secteurs de l’aérospatial et de l’énergie, ont été signés.

Xi a ensuite mentionné la nécessité de relier la Ceinture économique de la Route de la soie et la Route de la soie maritime du 21e siècle avec les plans de développement mis en chantier par l’Égypte. Al-Sissi a pour sa part déclaré que son pays espérait travailler avec la Chine dans le cadre des projets associés au nouveau couloir du Canal de Suez, et d’attirer plus d’investisseurs, d’étudiants et de touristes chinois.

Dans ses rencontres avec divers dirigeants chinois et des membres du Conseil des entreprises sino-égyptiennes, al Sissi a discuté des principaux projets de développement visant à rajeunir l’économie du pays. Parmi ces projets : le développement du Canal de Suez ; le Triangle d’or, qui comprend le développement des ressources naturelles dans une région spécifique du pays ; le développement de la Côte nord-ouest, incluant une centrale nucléaire sur la côte méditerranéenne ; et le développement des infrastructures. Il a invité les entreprises chinoises à participer à la prochaine conférence sur l’investissement, prévue pour le mois de mars.

Au cours de ce voyage, la China Harbor Engineering Company Ltd a amorcé les démarches officielles pour participer à la mise en œuvre du nœud logistique qui sera développé le long du nouveau Canal de Suez. Autre projet en discussion : la participation chinoise à la construction d’une ligne ferroviaire à grande vitesse devant relier Alexandrie à Assouan, ainsi que l’électrification de plusieurs lignes dans la région du delta du Nil et du Caire.

Al-Sissi a participé à une réunion avec les présidents de quatre universités chinoises : il a proposé d’intensifier les échanges entre étudiants et boursiers des deux pays, et un renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la recherche scientifique et technologique.

Contactez-nous !