Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

22 juin - Surréaliste : la lutte antifraude fiscale européenne s’installe au Luxembourg ! Lire 22 juin - Spécial Bourget : gros plan sur le programme spatial de Jacques Cheminade Lire 22 juin - A ne pas rater : « Conversations avec M. Poutine » sur France3 Lire
AccueilActualité

COP21 - Pr Istvan Marko : pourquoi la théorie du réchauffement climatique nous fait rire

La rédaction
visites
2184
commentaire
JPEG - 29.6 ko

Voici l’intervention du Pr Istvan Marko, docteur en chimie et professeur à l’Université catholique de Louvain (UCL), lors de la réunion publique organisée par Agora Erasmus le samedi 5 décembre 2015 à Bruxelles en Belgique.

En 2013, sous sa direction est paru le livre Climat : 15 vérités qui dérangent.

Plus récemment, digne des chasses aux sorcières d’un autre âge ou de celles lancées par l’Inquisition contre le Collège trilingue d’Érasme en Belgique, après avoir réussi à faire annuler des débats avec le Pr Marko, des collègues réchauffistes ont tenté de convaincre l’Université de l’éloigner de la faculté...

Bien que Jean-Pascal van Ypersele de Strihou, climatologue couronné avec Al Gore et le GIEC du prix Nobel de la paix en 2007, est un membre éminent du corps professoral, l’UCL a décidé qu’à titre personnel, les universitaires doivent garder le droit de s’exprimer et n’a pas cédé aux pressions.

A son tour, Agora Erasmus a subi des pressions visant à obtenir l’annulation de l’intervention du Pr Istvan Marko, ce que l’association a refusé avec force.

Avant de lui passer la parole, Karel Vereycken, fondateur du mouvement, est revenu sur le rôle pernicieux de l’anthropologue américaine Margaret Mead et son mari Gregory Bateson dans le lancement en 1975 du catastrophisme climatique à l’échelle mondiale, un simple prétexte pour imposer des politiques qui conduiront d’office à un dépeuplement de la planète.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide