Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

COP21 - Pr Istvan Marko : pourquoi la théorie du réchauffement climatique nous fait rire

La rédaction
visites
2062
JPEG - 29.6 ko

Voici l’intervention du Pr Istvan Marko, docteur en chimie et professeur à l’Université catholique de Louvain (UCL), lors de la réunion publique organisée par Agora Erasmus le samedi 5 décembre 2015 à Bruxelles en Belgique.

En 2013, sous sa direction est paru le livre Climat : 15 vérités qui dérangent.

Plus récemment, digne des chasses aux sorcières d’un autre âge ou de celles lancées par l’Inquisition contre le Collège trilingue d’Érasme en Belgique, après avoir réussi à faire annuler des débats avec le Pr Marko, des collègues réchauffistes ont tenté de convaincre l’Université de l’éloigner de la faculté...

Bien que Jean-Pascal van Ypersele de Strihou, climatologue couronné avec Al Gore et le GIEC du prix Nobel de la paix en 2007, est un membre éminent du corps professoral, l’UCL a décidé qu’à titre personnel, les universitaires doivent garder le droit de s’exprimer et n’a pas cédé aux pressions.

A son tour, Agora Erasmus a subi des pressions visant à obtenir l’annulation de l’intervention du Pr Istvan Marko, ce que l’association a refusé avec force.

Avant de lui passer la parole, Karel Vereycken, fondateur du mouvement, est revenu sur le rôle pernicieux de l’anthropologue américaine Margaret Mead et son mari Gregory Bateson dans le lancement en 1975 du catastrophisme climatique à l’échelle mondiale, un simple prétexte pour imposer des politiques qui conduiront d’office à un dépeuplement de la planète.

Contactez-nous !