Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilLe monde en devenir - chroniques du jour

Les idées de S&P transforment le monde, mais ce n’est pas la grande presse qui vous le dira

visites
948
commentaire
JPEG - 95.9 ko

« Les poètes sont les législateurs non reconnus du monde », écrivait Percy Shelley en 1821 dans En défense de la poésie. Cela est sans doute plus vrai aujourd’hui que jamais, compte tenu de l’emprise des écrans sur les esprits.

Je discutais hier avec une personne ayant découvert récemment notre mouvement politique ; intéressé par le projet de Nouvelle route de la soie, il était frappé de voir qu’une centaine de pays y participent aujourd’hui, que des centaines de milliards de dollars y sont investis pour bâtir des voies ferrées, des voies d’eau, des systèmes d’énergie, etc., à travers les territoires. Mais il était surtout étonné du fait que les médias occidentaux n’y accordent quasiment aucune couverture.

C’est ainsi qu’aucun article de presse n’a été consacré au Forum sino-européen sur la Route de la soie, qui s’est tenu vendredi à Paris. Jean-Pierre Raffarin, qui a co-organisé l’évènement, a pourtant souligné l’importance de ce projet pour la France et pour l’Europe : « Il faut prendre au sérieux ce projet historique pour lequel l’Europe est concernée au plus haut point et ne pas avoir peur de la discussion », a-t-il déclaré. « Il faut défendre cette idée à l’intérieur du processus et non pas la discuter à l’extérieur car nous perdrions beaucoup de temps. La France et les autres pays ont besoin de croissance rapide, c’est pour cela que je suis favorable à un engagement franc et rapide au coeur du processus de discussion », a affirmé l’ancien Premier ministre. (source Xinhua)

A la fin du Forum, Jean-Pierre Raffarin a annoncé qu’une délégation allait apporter un compte-rendu à l’Élysée ; des photos de cette rencontre figurent sur le compte twitter de Raffarin.

Les ombres sur le mur de la caverne

Comme Platon tentait de le faire comprendre avec sa métaphore de la caverne, ce que nous percevons par les sens ne sont que les ombres projetées par la réalité du monde ; les idées travaillent à travers le temps d’une façon non-linéaire, et le domaine qui leur est propre échappe au témoignage des sens. Ainsi, notre mouvement (Solidarité & progrès en France, l’Institut Schiller et ses amis et alliés dans le monde) a réalisé sur 26 ans un véritable travail de l’ombre, organisant des conférences, publiant des documents, militant auprès des populations et des institutions, pour que ce projet de Pont terrestre mondial, autrement dit de Nouvelles Routes de la soie, devienne un jour réalité.

Depuis que le président Xi Jinping a officialisé l’initiative ’La Ceinture et la Route’ en septembre 2013, les médias chinois invitent et couvrent régulièrement Helga Zepp-LaRouche, la présidente internationale de l’Institut Schiller, reconnaissant le rôle d’éclaireur joué par la « Dame de la Nouvelle route de la soie » (voir l’article paru le 18 août dans le China Daily). Mme Zepp-LaRouche a été invitée en tant qu’oratrice au Forum de Beijing les 14 et 15 mai dernier, auquel ont participé 130 pays (la France y était représentée par une délégation emmenée par Raffarin). Le quotidien People’s Daily a également reconnu en août dernier le rôle joué par le mouvement de LaRouche dans le projet Transaqua (la remise en eau du lac Tchad), qui devient réalité depuis que la société PowerChina et le cabinet d’ingénieurs italiens Bonifica ont lancé une étude de faisabilité.

Mercredi dernier, le ministre des Affaires étrangères du Yémen, l’ingénieur Hisam Sharaf, a reçu Fouad Al-Ghaffari, le directeur du Bureau du Conseil Yéménite pour la coordination avec les BRICS, également président du Cabinet des Jeunes Yéménites, qui lui a remis la déclaration du mouvement de LaRouche intitulée « L’ennemi du paradigme de la Route de la soie : le génocide saoudien au Yémen ». Al-Ghaffari a « briefé le ministre des Affaires étrangères sur la vision adoptée par Mme Helga Zepp-LaRouche, qu’on appelle également la Dame de la Nouvelle route de la soie, et qui appelle à inclure le Yémen dans l’initiative de la Nouvelle route de la soie », rapporte le journal SanaaNews.

Regardez qui nous attaque et vous saurez qui nous sommes

Dans ce contexte, le magazine néo-conservateur Foreign Policy a publié hier un article virulent contre le mouvement de LaRouche, sous le titre : « Lyndon LaRouche contrôle un parti pro-Chine en Allemagne ». Le magazine américain, qui a été fondé en 1970 par l’idéologue du « choc des civilisations » Samuel P. Huntington, décrit les affiches du Bueso – le parti d’Helga Zepp-LaRouche – que l’on peut trouver en ce moment sur les murs de Berlin, dans le cadre de la campagne des élections législatives qui auront lieu la semaine prochaine : « Certains des slogans sont particulièrement bizarres, voire occultes », dit l’article. « ’Le futur de l’Allemagne est la Nouvelle route de la soie !’, lit-on contre un lampadaire près de la principale gare ferroviaire. ’Une renaissance culturelle plutôt que la barbarie’, dit un autre. Et, ’Les Allemands peuvent prévenir la guerre mondiale !’ »

Puis l’auteur de l’article dresse une liste délirante de toutes les tares supposées du mouvement de Lyndon LaRouche : thèses conspirationnistes, antisémitisme, croyance en « un jour du jugement dernier avec un effondrement économique faisant des millions de morts », etc. ; on y apprend que Mme Zepp-LaRouche est un agent russe et que Lyndon LaRouche est millionnaire (les médias français nous avaient pourtant dit qu’il était milliardaire...).

Mais au-delà de cette vieille tambouille sortie des dossiers jaunis du FBI et du cabinet noir ciblant LaRouche depuis les années 1970, le message est en réalité destiné à la Chine : « On se demande si les LaRouchistes n’auraient pas davantage d’audience en Chine qu’en Allemagne, où leur influence apparaît de plus en plus évidente. Des ’journalistes’ associés au magazine Executive Intelligence Review de LaRouche sont régulièrement invités aux conférences de presse du gouvernement chinois à Washington, et sont abondamment cités dans les médias d’État chinois, où ils répètent souvent la propagande chinoise ».

« On ne s’inquiète pas vraiment du fait que la Chine choisisse de gaspiller son temps et son énergie avec un groupe marginal », continue l’auteur. « Mais il y a un risque que les dirigeants et les universitaires chinois pensent réellement que le mouvement de LaRouche est un groupe occidental sérieux. Pour un dirigeant chinois d’âge moyen et de peu d’expérience ou de contact avec l’Occident, il est difficile de distinguer l’Institut Schiller de LaRouche de, disons, la Brooklings Institution, le Cato Institute, et autres think tanks de grand public ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les partisans du choc des civilisations sont mal à l’aise face au nouveau paradigme de coopération emmené par la Chine et les BRICS. Comme quoi, il y a tout de même une certaine logique...

Enfin, voilà tout de même d’excellentes raisons de continuer la bataille !

AGENDA :

AUX ARMES !
Les 22, 23 et 24 septembre : Journées de formation et de mobilisation de S&P

AG2017 : RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS :
yannickcaroff solidariteetprogres.org
0176691450
Lieu de la conférence : 93400 Saint Ouen.

Voir le commentaire

  • Fred • 20/09/2017 - 10:12

    « Le seul remède... est une forte dose à la fois de réalité et de véracité, suivant la méthode de définition de ces deux termes léguée par Platon... »
    Chiche ?
    « Nous ne pouvons qu’espérer que le choc brutal qui nous attend, dû à l’effondrement en série du système financier mondial actuel, dissipera les illusions de la population à propos des marchés financiers actuels,… »
    Ou aggravera-t-il les traumatismes infligés à l’humanité, la rendant encore plus malléable ?
    « …ce sera un retour soudain à la réalité, déclenché par un choc comparable dans ses effets au bombardement de Pearl Harbor. »
    Qui a conduit le peuple américain à consentir à la guerre, au ciblage systématique des populations civiles dans le cadre de la doctrine du choc, aboutissant à « l’apothéose » nucléaire ????
    Le cardinal De Cues pourrait-il nous éclairer ?? Le meilleur coïnciderait-il avec le pire, à l’infini ??
    Pour ce qui est de la route de la soie, c’est l’aboutissement des années de combat politique de Larouche et des larouchistes, j’en suis témoin.
    « Reconnaissez qu’il arrive de plus en plus souvent que seuls ceux qui parlent honnêtement de leurs convictions, par les temps qui courent, disent la vérité. »
    Merci de le reconnaitre ;-)
    J’attribuerais donc la dissonance cognitive que j’entends, au champ infini de mon ignorance, et souhaite longue vie au général Zérovirgule de Gaulle.

    frd

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 12 décembre le monde
en devenir

Don rapide