Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilLe monde en devenir - chroniques du jour

L’esprit des Nouvelles Routes de la soie gagne le monde #4

visites
605
commentaire
JPEG - 95.9 ko

Faute de sursaut décisif, la zone transatlantique s’enfonce chaque jour davantage dans la désintégration sociale et économique. Ce qu’on nous cache, c’est que plus de 70 pays se sont joints à la Chine et aux BRICS, et que les Nouvelles Routes de la soie se construisent concrètement et répandent partout un puissant optimisme pour le futur. S&P est mobilisé pour faire connaître cette réalité aux Français et pour engager l’Europe et les États-Unis aux côtés de ces pays.

Faisons donc un nouveau tour d’horizon de ce « monde en devenir » et de l’esprit de coopération et de progrès qui l’anime.

Poutine appelle à une plus grande intégration des différentes plateformes de coopération

A la veille du sommet de l’APEC, qui s’est tenu au Vietnam du 10 au 12 novembre, le président russe a publié une lettre adressée aux dirigeants présents au sommet, intitulée « 25e sommet des dirigeants économiques de l’APEC à Danang : ensemble pour un développement prospère et harmonieux ». Il y souligne l’importance d’intégrer la zone de libre-échange de l’APEC avec les autres plateformes de coopération : l’idée est de « créer un grand partenariat eurasiatique. Nous avons déjà suggéré de poser les bases de l’intégration de l’Union Économique Eurasiatique et de l’initiative chinoise de la ceinture et la route (BRI). (…) Le développement global des infrastructures, dont le transport, les télécommunications et l’énergie, servira de base pour une intégration effective. (…) Nous nous engageons à mettre en œuvre des projets d’infrastructures bilatéraux et multilatéraux qui permettront de relier nos économies et nos marchés. (…) Pour la Russie, le développement de notre Extrême-Orient représente une priorité nationale pour le XXIe siècle. Nous envisageons de créer dans cette région des lieux de croissance économique à la pointe, avec le développement à grande échelle des ressources naturelles, d’une industrie high-tech, ainsi que du capital humain, à travers l’éducation, la santé et la création de centres de recherche », écrit le président Poutine.

Train grande vitesse Russie-Chine

Le journal chinois Global Times a rapporté le 5 novembre que le ministre pour le Développement de l’Extrême-Orient russe, Alexandr Galushka, et le directeur général de la société de construction ferroviaire chinoise, Cai Zemin, se sont rencontrés le 3 novembre à Beijing afin de discuter du projet de liaison ferroviaire à grande vitesse entre le Nord-est de la Chine et le port russe de Vladivostok. « Cette voie ferrée va contribuer à faire avancer la BRI en connectant la Chine, la Russie et le marché européen », affirme Lü Chao, chercheur à l’Académie des sciences sociales de Liaoning. Cela implique la construction d’une ligne de 380 km reliant la ville de Mudanjiang, dans la province chinoise du Heilongjiang, à Vladivostok en Russie, pour un coût de 19 milliards de dollars, avec un train roulant à 250 km/h. 65 millions de personnes sont directement concernés par ce projet.

Cette rencontre fait suite au communiqué commun entre le Premier ministre russe Dmitri Medvedev et le Premier ministre chinois Li Keqiang, publié le 1er novembre, dans lequel les deux pays s’engagent à accroître leur coopération dans le secteur des trains à grande vitesse, avec pour objectif de lancer la construction de la ligne Moscou-Kazan, l’un des tronçons essentiels des Nouvelles Routes de la soie.

Sicile : la Nouvelle Route de la soie remporte les élections

Nello Musumeci, candidat du centre-droit, a remporté les élections régionales en Sicile, dimanche 5 novembre, sur un programme basé sur la BRI. Musumeci jouit d’une réputation de conservateur intègre et honnête, ce qui lui vaut même le respect de ses adversaires. Il a mené campagne en critiquant le Premier ministre Paolo Gentiloni pour avoir exclu la Sicile et l’Italie du Sud de la BRI.

« La Sicile, en tant que tête de pont de l’Europe vers l’Afrique, est une candidate naturelle pour jouer un rôle de premier plan dans cette heureuse idée lancée par le gouvernement chinois », lit-on sur le Blog de Musumeci. « La ’Nouvelle Route de la soie’ peut devenir une extraordinaire opportunité, mais il nous faut pour cela bâtir des infrastructures portuaires adéquates, afin de pouvoir s’inscrire dans une perspective à long terme, avec la création d’un ’pôle sud’ au centre de la zone euro-africano-asiatique ». Musumeci appelle également à compléter la partie sud du corridor Scandinavie-Méditerranée, ce qui inclut la construction du Pont de Messine (abandonnée en 2013), l’aménagement des ports stratégiques siciliens pour en faire des passerelles, l’amélioration du système aérien sicilien et la modernisation du réseau intérieur routier et ferroviaire.

Cette élection en Sicile, où vivent tout de même 5 millions d’Italiens, constitue un véritable test, avant les élections législatives qui doivent avoir lieu en mars. Il est notable que le candidat du parti Démocrate de Renzi, qui dirige le pays, ait terminé troisième, avec deux fois moins de votes que Musumeci.

L’Égypte, carrefour de la Route de la soie

« L’Égypte soutient la BRI, » a déclaré le 6 novembre Ibrahim Mahlab, le président adjoint des projets stratégiques et nationaux, lors d’un forum au Caire sur le thème de « la ceinture et la route, ensemble pour un futur meilleur », auquel ont participé plusieurs responsables, hommes d’affaires et représentants d’institutions financières et économiques égyptiens et chinois, ainsi qu’une délégation du Parti communiste chinois. « En même temps que son positionnement central entre l’Afrique et l’Asie, l’Égypte se situe dans l’axe des échanges entre l’Afrique et le monde arabe, » a expliqué Mahlab, soulignant l’importance du lieu stratégique de son pays dans le cadre de la BRI. Il a également noté que l’Égypte a massivement investit dans des projets d’infrastructures au cours des trois dernières années, ce qui a permis de moderniser de manière significative ses capacités énergétiques et son réseau routier.

Train Chine – Pas-de-Calais

Lundi 20 novembre, la plate-forme de Dourges va accueillir un train de marchandises en provenance de la ville de Wuhan, dans la province du Hubei, dans l’Est de la Chine. Ce premier voyage de 11 000 km marque le lancement d’une nouvelle ligne ferroviaire de transport de marchandises entre la Chine et l’Europe. Il transporte 41 conteneurs chargés des produits électriques et des vêtements sportifs à destination de Décathlon. Ce voyage, qui sera hebdomadaire, permettra dans l’immédiat de réduire le temps de transport de 20 jours comparé au transport maritime pour passer à 16-18 jours. Comme l’écrit le site Nord France Invest, « cette liaison ferroviaire s’inscrit dans le cadre du projet [BRI], porté par le président chinois Xi Jinping, qui préfigure la Nouvelle Route de la soie. [La BRI] prévoit la construction d’immenses chaînes d’infrastructures reliant la Chine au reste du monde. L’objectif est de renforcer les échanges commerciaux et d’améliorer la connectivité entre la Chine et l’Afrique, l’Europe, l’Eurasie, le Moyen-Orient et l’Asie du Sud et Sud-Est ».

Nous attendons avec impatience le nouveau slogan publicitaire de Décathlon : « A fond la Nouvelle Route de la soie ! »

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 18 décembre le monde
en devenir

Don rapide