Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017

AG 2013 de Solidarité & Progrès en vidéos

Lire la Déclaration des Six contre l’oligarchie financière


Samedi 16 novembre

Réunion publique à Paris

Face au fascisme qui vient, voir et agir avec les yeux du futur

Avec Jacques Cheminade (candidat présidentiel 1995 et 2012), Charles Paperon (ancien combattant de la France Libre et initiateur de l’appel pour un nouveau CNR), Gérard Faure-Kapper (président de l’APLOMB, association de lutte contre les abus bancaires), Mohammed Bouznada (adjoint au maire de Poissy, candidat S&P aux municipales de 2014), Eugène Perez (maire de Chamouilley, Haute-Marne) et Bill Roberts (ancien candidat aux primaires démocrates de Détroit et membre du comité politique du LaRouche PAC, USA).

Assemblée générale 2013

Réservée aux adhérents, donc pas de vidéos ! Néanmoins :

  • Un nouveau bureau de Solidarité & Progrès a été élu :
    • Président : Jacques Cheminade
    • Vice-président : Bertrand Buisson
    • Trésorière : Anne-Marie Desachy
    • Secrétaire : Sébastien Drochon
  • Et les candidatures S&P aux municipales 2014 présentées :
    • Rennes, liste S&P menée par Alexandre Noury
    • Lyon (3e ardt), liste S&P menée par Aurore Ninino
    • Poissy, Mohammed Bouznada, Maire-adjoint et candidat S&P sur une liste citoyenne
    • et d’autres militants présents sur des listes en Ile-de-France mais sans étiquette S&P

Dimanche 17 novembre

Ateliers de formation des militants

Reprendre en main notre économie

Notre vrai colbertisme – Domaine public contre économie toxique

Jean Bodin, Colbert, le Crédit public et le financement des Trente glorieuses, le programme du CNR, retour de l’oligarchie aujourd’hui.

avec Jacques Cheminade, Christine Bierre et Bertrand Buisson

République et Crédit public contre oligarchie monétariste – système américain contre système financier

Le combat pour Glass-Steagall aux Etats-Unis, la faillite et le scandale des emprunts toxiques de Détroit, le système de crédit Hamiltonien.

avec Bill Roberts (traduction : Sébastien Périmony)

L’Art et la Science au Peuple !

Science : comment mettre la main à la pâte

La notion de densité de flux d’énergie, la révolution de la machine à vapeur et du nucléaire.

avec Benoît Odille et Karel Vereycken

Expérimentations musicales : mieux vaut jouer avec son esprit que d’être joué par son ordi !

S’approprier le langage de la musique classique.

avec Maëlle Mercier et Odile Mojon

Bande annonce

Partagez

Adhérez

PNG - 6 ko

Écrire un commentaire

Vos commentaires

  • Le 14 novembre 2013 à 09:05
    par mathieu

    est ce vrai que
    « »
    Notre vrai colbertisme
    Domaine public contre économie toxique
    « »
    a lieu à la même heure que :
    « »
    République et Crédit public contre oligarchie monétariste système américain contre système financier
    « »
    et est ce vrai que
    « »
    Science : comment mettre la main à la pâte
    « »
    a lieu à la même heure que :
    « »
    Expérimentations musicales : mieux vaut jouer avec son esprit que d’être joué par son ordi !

    • Le 14 novembre 2013 à 10:41
      par Bertrand Buisson

      absolument, il faudra donc choisir !
      Mais tout sera filmé et dispo sur internet dans les jours suivants.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires