Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Nos actions
Rendez-vous

ASSEMBLEE GENERALE S&P : Pas de pleins pouvoirs au Maréchal Euro ! Un Glass-Steagall pour flinguer la City

visites
2231

Les 12 et 13 juin 2010
à Clichy-la-Garenne (92)


Invitation

JPEG - 47.6 ko

L’Assemblée générale de Solidarité et Progrès se tient dans un contexte où la crise menace d’engloutir l’Europe. Comme chaque année, elle aura pour but d’armer intellectuellement et émotionnellement les combattants que vous êtes, afin que vous puissiez intervenir, en donnant le meilleur de vous-mêmes dans le tumulte des luttes sociales et des élections cantonales et présidentielles à venir.

L’euro est au bord de l’effondrement, et avec lui, l’ensemble du système monétaire international contrôlé par la City de Londres et Wall Street. Le volcan des dettes spéculatives accumulées depuis 1987 est en train d’exploser.

Comme lors de la chute du mur de Berlin en 1989, pourvu que nous nous battions pour changer la donne, cette faillite du système ouvre la possibilité de créer un monde où justice sociale, développement de la créativité et du travail humain et croissance économique deviendront une seule et même chose. Après trente ans de corruption financière et morale, nous pourrons enfin renouer avec l’idéal exprimé par la Déclaration de Philadelphie, adoptée le 10 mai 1944 pour donner priorité à la justice sociale et au travail humain.

Ne pas agir équivaut à laisser libre cours à l’oligarchie financière. Il n’a fallu que quelques mois de crise pour qu’elle se retourne contre les populations pour tenter de sauver son système grâce à la bonne vieille recette de la rigueur, comme au temps du chancelier Brüning en 1932 en Allemagne et de Pierre Laval en France en 1935. De même, un discours « putschiste » qu’on n’avait plus entendu depuis les années 30 du XXe siècle refait surface.

« Gouvernement économique européen » est ainsi devenu le nouveau nom de la dictature. Pour imposer ce que les peuples refuseraient d’approuver par un vote, Christophe Barbier propose dans l’éditorial de L’Express du 13 mai que les dirigeants européens fassent « un putsch légitime ». Même discours chez Alain Minc. Sans oublier Edouard Balladur, qui entend faire approuver par l’Euro-groupe ou la Commission, les budgets des Etats avant leur vote par les parlements nationaux. Ce même homme qui veut aujourd’hui imposer des « disciplines communes » avait, en 1995, déposé 10 millions de francs en liquide sur son compte de campagne présidentielle sans fournir la moindre justification crédible… et en obtenant l’approbation du Conseil constitutionnel !

Solidarité et Progrès et ses amis à travers le monde vous appellent à rejoindre leur mobilisation internationale pour mettre fin au chantage qu’exercent la City de Londres et Wall Street sur les Etats. Notre objectif ? Imposer la mise en faillite ordonnée de la dette spéculative, via le rétablissement de la loi 45-15 du 2 décembre 1945 relative à la nationalisation de la Banque de France et des grandes banques et à l’organisation du crédit – une loi Glass-Steagall à la française – séparant banques de dépôt, banques d’affaires et, ajoutons-nous, compagnies d’assurance. Seule une telle politique, suivie de l’émission de crédit productif public pour de grands projets d’infrastructures, permettra d’éliminer les montagnes de dettes toxiques à l’origine de cette crise et de retrouver une réelle croissance.

Comme Charles de Gaulle en 1940, comme Jean Jaurès en 1914, Solidarité et Progrès refuse, envers et contre la plupart, un « Munich social », c’est-à-dire la soumission aux intérêts financiers, qui porte en elle les germes de la guerre de tous contre tous.


Programme

Samedi 12 juin
Au siège de S&P
Réservé aux membres à jour de leur cotisation
Les mises à jour et les nouvelles adhésions peuvent être effectuées sur place ou en nous contactant au 01.76.69.14.70

9h30-12h30 Assemblée Générale

  • Introduction : l’état d’esprit « France Libre »
  • Le mot du Président
  • Rapport d’activité par Christine Bierre, Vice-présidente
  • Présentation des comptes par Odile Mojon, Trésorière
  • Approbation des comptes par les adhérents
  • Élection du bureau

14h-19h Perspectives d’action par région et au niveau national

  • Prélude musical avec l’aimable participation du violoncelliste Mathieu Fontana
  • Projets des antennes régionales, élections cantonales et présidentielle
    Discussion animée par Alexandre Noury et Odile Mojon
  • Clôture par la chorale du LYM – Sanctus de Mozart

Dimanche 13 juin
Ouvert à tous
Salle Merthir-Tidfil, Place du marché
92110 Clichy-la-Garenne - M°13 Mairie de Clichy

9h45-12h30 « Se réveiller dans la tempête »

  • Prélude musical – chorale de la 9e Symphonie de Beethoven par le LYM allemand (vidéo HQ)
  • Intervention de Jacques Cheminade, suivie d’un dialogue avec la salle animé par Christophe Paquien

14h-19h Idées pour combattre

  • 14h-15h Introduction : Érasme, Jaurès et la formation du caractère
    avec Karel Vereycken et Christine Bierre, suivie d’une discussion avec la salle
  • 15h- ... Table ronde : l’économie n’est pas l’argent ni les statistiques
    • Le principe de densité, par Jacques Cheminade
    • Glass-Steagall, Crédit public et économie de mission, par Bertrand Buisson
    • Le défi de l’exploration spatiale pour la pensée humaine, par Sébastien Drochon et Sébastien Périmony
    • Fusion nucléaire par laser, l’audace du découvreur au service de l’avenir, par Benoît Chalifoux et avec la participation de Jean Robieux, académicien et « père » de la fusion par laser
    • Questions-réponses avec la salle

Inscriptions et renseignements au : 01 76 69 14 70


Contactez-nous !