Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Nos actions
Nos actions

Cheminade 2012 : En colère, les maires sont prêts à chevaucher le dragon financier !

visites
899

Retrouvez la campagne de Jacques Cheminade sur www.cheminade2012.fr


Un groupe d’une vingtaine de jeunes militants Solidarité et Progrès a mobilisé les élus durant trois jours à l’entrée du Congrès annuel de l’Association des maires de France (AMF), réuni à Paris les 23, 24 et 25 novembre derniers. Notre stratégie était claire, mobiliser les maires à « combattre la règle du jeu financier », en leur démontrant que les coupures budgétaires qu’ils subissent « à leur niveau local » sont la conséquence d’une logique impériale globale qui vise à détruire les Etats-Nations en imposant des politiques d’austérité, et leur montrer pourquoi le « Global Glass-Steagall Act », loi promulguée en 1933 par le Président américain Franklin Roosevelt, séparant les banques de dépôt des banques d’affaires, permettra la mise en liquidation judiciaire des spéculateurs et dégagera le terrain pour des politiques de développement économique réelles.

JPEG - 63.7 ko

Nos panneaux « Irlande, Espagne…et après, vos communes ? Avec un Glass-Steagall Act, arrêtons le choléra financier », « Renflouons les communes, pas les banques ! », interpellèrent nombre d’élus. 5000 tracts intitulés « Contre la réforme territoriale, combattre la règle du jeu financier » (à lire ici) ont été distribués. Mais c’est surtout en leur demandant s’ils étaient « des élus de caractère » que nombre d’entre eux, interpellés, s’arrêtèrent pour discuter de nos propositions.

Un élu d’Alsace travaillant dans la finance, qui nous avait déjà rencontrés il y a un an à Metz et qui avait signé notre appel pour la mise en place d’une commission d’enquête sur les banques, n’hésita pas à donner sur le champ son engagement sur l’honneur de nous parrainer, après nos explications sur notre campagne internationale pour la réforme bancaire.

JPEG - 51.3 ko

Contrastant avec les différents stands « écolo-bobo » du salon, où des entrepreneurs dans le développement durable tentèrent de leur vendre des technologies moyenâgeuses (solaire, éolien…), quelques-uns d’entre eux furent agréablement surpris de notre campagne pour les centrales nucléaires de IVe génération, notamment deux maires communistes des Bouches-du-Rhône et un maire des Côtes d’Armor, atterrés du tournant écolo anti-progrès que prend la gauche.

Certains d’entres eux avaient déjà été joints par téléphone par nos équipes. Par exemple, cette élue du Val-d’Oise, qui dans un premier temps avait refusé notre programme, accepta de réfléchir à nouveau sur notre proposition de protectionnisme international.

JPEG - 61.9 ko

Au regard des autres années (nous sommes présents depuis 2005 à ce rendez-vous annuel), et la crise financière étant passée par là, beaucoup de maires répondirent plus spontanément à notre campagne. En effet, cette fois-ci l’urgence de la situation rend beaucoup plus naturelle notre demande de parrainage ! Une centaine d’entre eux se dirent prêts à prendre rendez-vous pour parler de notre programme et n’excluent nullement d’apporter leur précieux sésame pour la candidature de Jacques Cheminade.

Arnaud Vivrel
Contactez-nous !