Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Nos actions
Actions

L’Oligarchie n’aura pas l’Alsace et la Lorraine !

visites
448

Benjamin Bak (LYM)

Fin septembre, nous sommes allés réveiller la verve politique de la population lorraine. « Je ne veux pas être assassiné lundi matin ». Cette déclaration de Jean-Pierre Jouyet, directeur de l’Autorité des marchés financiers, lorsqu’on lui posa la question de l’instauration d’un nouveau Glass-Steagall Act, ainsi que la montée en puissance d’un ferment de grève de masse aux Etats-Unis, avait créé chez nous un sentiment d’urgence et de responsabilité qui ne nous a pas quitté de la semaine. Malgré l’apolitisme très marqué de leur génération, c’est la population estudiantine de Nancy qui a répondu avec le plus d’intérêt à la ténacité et au travail de notre équipe de militants. C’est consciente de ce problème qu’une étudiante en droit de deuxième année s’est abonnée à notre journal, se montrant même prête à militer pour réveiller une génération endormie. La persévérance de deux de nos militants a également convaincu une jeune étudiante en troisième année de sciences politiques de s’abonner, étonnée elle-même de son propre geste, rompant avec la suffisance si souvent caractéristique de cette filière. C’est également l’urgence de la situation, ainsi que la prise de conscience que les résistants sont toujours une minorité, qui ont convaincu un cadre d’un cynisme légitime, rencontré à Thionville, d’entrer dans la « désillusion enthousiaste » en s’abonnant à Nouvelle Solidarité. Mais la surprise attendait encore nos militants, lors de la réunion organisée sur place jeudi soir : les activistes présents n’avaient pas besoin d’un énième briefing sur la situation financière internationale ou la réforme de santé nazie de Barack Obama . Ils étaient impatients de passer à l’action, ce qu’ils firent en fixant d’ores et déjà au mardi 13 octobre la première réunion de l’association des Amis de Solidarité et Progrès-Nancy, sur le thème du monétarisme, bien décidés à faire comprendre à l’oligarchie qu’elle n’aura pas l’Alsace et la Lorraine !

Contactez-nous !