Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Nos actions
Ce que Nous changeons

La république qui se lève tôt

visites
1264

Les 3 et 4 mai, le LYM (mouvement de jeunes de LaRouche) s’est levé tôt comme d’habitude, mais cette fois-ci avec la France qui se lève tôt, mouvement de sursaut républicain visant à alerter les esprits face au danger représenté par une éventuelle présidence Sarkozy.

JPEG - 56.3 ko

Les 3 et 4 mai, le LYM (mouvement de jeunes de LaRouche) s’est levé tôt comme d’habitude, mais cette fois-ci avec la France qui se lève tôt, mouvement de sursaut républicain visant à alerter les esprits face au danger représenté par une éventuelle présidence Sarkozy.
C’est dans la matinée du jeudi 3 mai, jour de la fête de la liberté de la presse, qu’un cortège d’une cinquantaine de personnes s’est rendu devant le siège de France 3, pour faire ses adieux à la direction, menacée d’éviction par l’ancien candidat, aujourd’hui président, Nicolas Sarkozy.
Après avoir énuméré les entorses aux libertés de la presse commises par ce dernier et appelé à lui faire barrage par le vote, le cortège s’est ensuite rendu dans Paris où il s’est dissout.

JPEG - 62.4 ko

Le lendemain, Place de la république, c’est un rassemblement de plus de 200 personnes qui s’est rendu à Belleville, devant l’école maternelle de la rue Rampal : lieu où un vieil homme sans papier fut emmené de force devant les enfants de l’école maternelle, provoquant de vives réactions de la part de parents d’élèves et de la directrice de l’école. Les jeunes du LYM y ont participé munis de pancartes « Non à la France Sarko-Maso, reprenons le combat de de Gaulle soyons une nouvelle résistance », l’un d’entre eux déguisé en Sarkozy et ont distribué plus de 500 articles « Arrêtons l’Etat policier en France ! ».

Plus tard dans la journée quelques membres du LYM ont accompagné la République du métro mené par Saël, organisant des lectures dans le métro pour inciter à ne pas voter Nicolas Sarkozy en raison de la menace qu’il représente pour l’idéal républicain.

JPEG - 117.4 ko
Contactez-nous !