Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Nos actions

« Mon canton, c’est le monde » ; le candidat de S&P à Rennes dans Ouest-France

visites
736

Nous reproduisons ici l’article publié dans Ouest-France (édition de Rennes) le 30 janvier 2008


Alexandre Noury,candidat de "Solidarité et progrès" sur Rennes-Sud

Alexandre Noury, 26ans, est candidat de "Solidarité et Progrès" pour les élections cantonales sur Rennes Centre-Sud. Ce candidat qui se place dans la lignée de la candidature de Jacques Cheminade lors de la présidentielle, dénonce avant tout le « krach » et le « mensonge des banques ».

Pour lui, le constat est simple : « le systeme financier international est mort.(...) Aujourd’hui c est la phase terminale, et seul un nouveau système de « Bretton Woods » peut protéger les populations des conséquences de la crise. Alors que les banques centrales injectent des milliards d’euros qui se retrouvent dans l’augmentation des prix, comme dans l’hyperinflation allemande de 1923, le gouvernement et les partis en place sont incompétents pour servir l’intérêt général. »
Avec comme suppléante Chérine Sultan, 21 ans, Alexandre Noury développe aussi quelques idées à propos de la Bretagne : « Il faut bâtir des infrastructures (TGV Rennes-Nantes, centrales nucléaires de quatrième génération) pour sortir d’un monde où nous brûlons les réserves de pétroles et où les éoliennes ne peuvent même pas créer les conditions de leur propre reproduction. »

Et pour le canton de Rennes-Sud, il souhaite « des constructions immobilières pour améliorer la vie des gens, pas pour alimenter les spéculateurs. (...) Mon canton, c’est le monde, mon canton, c’est ici. Car si l’on veut vraiment changer les choses, il faut être à la fois citoyen du monde et patriote de son canton. »


Intervention du LYM rennais au marché Sainte-Thérèse (30/1)

JPEG - 40.3 ko
Le système financier est décédé : une réalité qui n’a pas manqué de trancher avec la banalité des médias
JPEG - 42.1 ko
Le candidat en action...il ne serre pas les paluches mais il ne raconte pas de salades
Contactez-nous !