www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Nos actions >Industrie

PSA : Interventions militantes à Rennes, Sevelnord et Aulnay

904 visites | 2 commentaires
Le saccage social qui frappe Peugeot et l’ensemble de l’industrie française (...) est la conséquence de tout un système à priorité financière. (...)

C’est ce système qui est fou. En changer (...) suppose de créer un système productif intégré, fondé sur le travail cognitif, sur les découvertes et les innovations (...)

Dans tout le secteur automobile, cela doit se traduire par un effort de formation professionnelle et de reconversion sans précédent, en redéployant les instruments de production vers des formes de transport plus collectives, des engins de travaux publics, les composantes des centrales nucléaires de la quatrième génération et le matériel agricole de pointe. (...)

Mobilisons une alliance de producteurs et de travailleurs pour imposer un nouveau système « avec les yeux du futur », avec la participation active de tous à un nouveau système de crédit productif et la reconversion industrielle !

- Jacques Cheminade, 28 juillet 2012

PSA-Rennes

PSA-SevelNord

PSA-Aulnay
JPEG - 21.1 ko

S&P se déploie aux portes des usines PSA
par Arnaud Vivrel

L’annonce par le groupe PSA de la suppression de 8000 postes a fait l’effet d’une bombe au niveau national. C’est pour sortir de cette logique folle que nous sommes intervenus dans les usines PSA de Aulnay-sous-bois, Vélizy et Poissy, pour distribuer massivement notre tract proposant la reconversion de l’automobile.

Ouvriers et techniciens ont souvent été surpris par notre projet qui lie à la fois un changement profond de système financier et une reconversion de l’automobile vers les technologies du futur. Car il n’y a pas de solution facile à ce problème : délocalisations, chute brutale du marché en Europe due à la crise et aux politiques d’austérité, surproduction dans le monde.

Dans ce contexte, l’accord réalisé sous le gouvernement Sarkozy (suite à la demande de Général Motors, contrôlé par le gouvernement américain) interdisant de vendre 450 000 véhicules (par an) Citroën C3 à l’Iran, est très décrié, à juste titre.

Beaucoup de travailleurs sont conscients que l’austérité imposée à la Grèce, au Portugal, à l’Espagne et à l’Italie est l’un des problèmes de fond. Non seulement ces politiques sont immorales puisqu’elles détruisent le pouvoir d’achat des populations, mais stupides, car ces mêmes pays ne peuvent plus acheter nos véhicules et nous mettent nous aussi en faillite !

Aussi, personne ne doute de la possibilité de reconvertir cette industrie. Un retraité du site m’affirma qu’Aulnay a un grand potentiel (2/3 des bâtiments ne sont pas utilisés) et qu’il n’est pas compliqué de reconvertir des lignes de production pour fabriquer de nouveaux véhicules à hydrogène ou n’importe quel type de machines outils (tunnelier, excavatrice), ou encore des canaux et des tunnels. Il me fit d’ailleurs remarquer que le groupe Peugeot avait fabriqué pendant des décennies ses propres machines outils…

Il ne tient qu’à nous, militants S&P, de changer la donne, car ni le gouvernement, ni les syndicats ne semblent prêts à affronter ce système néolibéral qui, après avoir fait faillite, veut nous entraîner avec lui dans l’abîme. A vous de vous mobiliser, chers citoyens !

PDF - 379.8 ko

Tract : PSA Peugeot-Citroën : Avec un Glass-Steagall global, reconvertissons l’industrie automobile et le système financier

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 2 commentaires

Vos commentaires

  • Le 28 juillet 2012 à 19:01
    par petite souris

    Chantage odieux !
    Travailler plus pour gagner moins
    Pour le grand profit !!!!!!!!!!!!!!!

    Sont tous tombés sur la tête ...

    Lorsque tous les emplois productifs de la France n’existeront plus ...........
    Lorsqu’il n’y aura plus d’emplois en France
    Lorsque les "salariés" auront épuisé toutes leurs économies pour survivre
    Lorsque les cadres auront vendu leur maison
    Lorsque l’état par manque de recettes fiscales ne pourra plus ni payer les indemnités chômage ni les retraites
    .... Que fera le gouvernement ?
    .... Que feront les chefs d’entreprises sans usines ?

    ...... et cela va très vite arriver !
    ....... et cet hiver combien de personnes vont devoir dormir dans les rues ?

    • Le 30 juillet 2012 à 12:36
      par plusieurs

      ...peut-être "nous" proposeraient-ils alors leur fameux "nouvel ordre mondial" ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet