www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Nos actions

Un monde sans la City ni Wall Street - Un grand chantier pour demain

Cliquez sur le nom des intervenants pour voir leur intervention en vidéo.


La XVIe Assemblée générale de Solidarité & Progrès, qui s’est tenue les 15 et 16 octobre dernier à Saint-Ouen, annonce un potentiel prometteur au milieu du tumulte financier mondial. 350 militants et sympathisants S&P se sont réunis dès samedi matin pour le lancement de la campagne présidentielle de Jacques Cheminade, qui a donné le ton : « Nous sommes en guerre. Cette guerre n’est pas visible, mais elle est déclarée, insidieuse et destructrice. (...) Le féodalisme financier, combattu par le Conseil national de la Résistance, et l’outrage au travail humain sont de retour. »

Table-ronde des économistes

Ensuite, des économistes en colère nous ont rejoint pour faire le point sur la chute imminente du système financier et monétaire international. Ont débattu autour de Christine Bierre, rédactrice en chef de Nouvelle Solidarité, François Morin (Professeur émérite à l’Université Toulouse I, ancien membre du Conseil d’analyse économique du premier ministre et du Conseil de la Banque de France ; il conseilla le gouvernement Mauroy pour les nationalisations de 1981...), Henri Sterdyniak (Directeur du Département économie de la mondialisation à l’OFCE et membre-fondateur des Economistes atterrés) et Eric de Keuleneer (Professeur à la Solvay Brussels School of Economics – ULB). Ne pouvant être présent, Jean de Maillard (vice-président du Tribunal de grande instance de Paris et expert en criminalité financière) a envoyé une contribution écrite.

Les grands chantiers de la « Nouvelle Présidence »

Puis il a été question de l’avenir, de donner une perspective sur ce que pourrait être une nouvelle présidence fondée sur une politique de nouvelle frontière. Avec Sébastien Drochon de l’équipe scientifique de S&P, Karel Vereycken a présenté notre plan Les transports du futur pour désenclaver la France, Benoît Chalifoux a développé notre vision pour Le nucléaire de demain (IVe génération et fusion), et Rudolph Biérent (Chercheur à l’Office national d’études et de recherches aérospatiales) a montré quelles seraient Les retombées industrielles d’une grande politique spatiale.

En clôture de cette 1ère journée, Helga Zepp-LaRouche (présidente du Büso, notre parti frère en Allemagne) a brièvement pris la parole pour annoncer son soutien à la campagne présidentielle de Jacques Cheminade.

Penser global, agir global

Le dimanche s’est tenue la partie administrative de l’AG, réservée aux membres à jours de leur cotisation (et donc non-publique), puis Helga Zepp-LaRouche, de retour des Etats-Unis, nous a rapporté les avancées de la bataille pour rétablir la loi Glass-Steagall, les derniers développements sur l’état de désintégration imminent du système international, et l’impératif d’une mobilisation encore plus forte. Le week-end s’est clos sur une brève intervention de Jacques Cheminade appelant chacun à l’action dans cette période décisive de l’histoire...

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Introduction - Christine Bierre

François Morin

Henri Sterdyniak

Eric De Keuleneer

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet