Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Nos actions

Nos 3 étapes contre le saccage social

Elections législatives 2012
visites
3857

Pour créer des millions d’emplois qualifiés en France et en Europe :

C’est seulement en mettant les prédateurs financiers hors d’état de nuire qu’on pourra rétablir l’emploi et le pouvoir d’achat. En votant pour moi, prenez une assurance que le nouveau gouvernement le fera.

1- Commission d’enquête parlementaire sur la crise

D’abord, pour faire la lumière sur les responsables de la crise économique et financière. Ensuite, pour séparer les dettes légitimes et les dettes illégitimes (usure et renflouements) : ne doit être payé que ce qui correspond à du travail humain et aux investissements productifs. Toutes les dettes dues à l’usure et à la spéculation doivent disparaître. C’est la seule solution pour éviter l’inflation et le saccage social.

2- Couper les banques en deux

JPEG - 9.1 ko

Séparer les banques d’affaires, les banques de dépôt et les sociétés d’assurances, afin de protéger l’économie réelle et productive, l’épargne des citoyens, les entreprises, les collectivités locales et les services publics, et mettre en faillite les banques qui ont spéculé dans le casino financier. Nous ne sommes pas responsables des dettes de jeu. Le peuple n’a pas à renflouer ceux qui le trompent.

3- Emettre massivement du crédit public pour la production

JPEG - 9.5 ko
  • L’Etat doit pouvoir émettre du crédit public afin de financer les grands projets, les infrastructures et renflouer le service public et les collectivités territoriales pour réaliser leurs projets. Ainsi mettrons-nous fin au soi-disant problème de la dette, sans cesse creusée par les taux d’intérêt usuriers que nous imposent les banques privées ;
  • Rompre avec Maastricht (article 104) et les autres traités européens qui l’interdisent ;
  • Abroger les lois du 4 août 1993 et du 12 mars 1998 qui aggravent les conséquences de la loi Pompidou-Giscard du 3 janvier 1973  ;
  • Rétablir une banque nationale sous contrôle citoyen ;
  • Construire une Europe des patries et des projets.

La France ne peut pas tout faire toute seule, mais elle peut donner l’exemple en jetant un défi à l’Europe et au monde. Levons donc la tête et arrêtons de nous soumettre !


Tous les résultats de nos candidats sont disponibles ici.


Ci-dessous la carte des candidatures S&P.
Vous pouvez aussi consulter la liste des candidats avec leur blog de campagne.

Afficher les candidatures S&P aux élections législatives de 2012 sur une carte plus grande

Contactez-nous !