www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Nos actions

Opération 500 000 tracts : Les citoyens montent sur la scène de l’histoire

1620 visites | 4 commentaires

Je souhaite tout d’abord remercier tous ceux qui nous ont aidés, physiquement ou financièrement, à imprimer et distribuer ce demi-million de tracts [*]. Du jamais vu dans l’histoire de S&P ! Nous avons mené cette action pour introduire ce document essentiel, tant dans les institutions de notre pays qu’au sein de la population.

Nous avons créé une équipe de coordination sur Paris pour organiser la distribution, mobiliser un maximum de personnes, planifier les parachutages… Il est plus amusant de faire partie du principe actif de l’histoire, que d’en être un spectateur ou un commentateur, car sinon l’histoire vous rattrape !

Deux exemples : Bob, membre du Parti mais peu actif, voit sa secrétaire s’écrier au bureau : « Regardez ce que j’ai reçu ce matin ! » Autre exemple : André, qui n’est finalement pas venu distribuer de tracts, est contacté par son ami qui en a reçu un Gare du Nord.

Ils furent nombreux à répondre à l’appel de Jacques Cheminade et à décider de « cesser d’être des Français résistants et de devenir la Résistance française » [**], en entrant eux aussi sur la scène publique.
Nous avons donc pu frapper Paris et sa banlieue, des grandes gares jusqu’aux portes des ministères en passant par la Maison de la Radio et les marchés populaires, des grands lycées aux facs délaissées, sans oublier l’incontournable métro. Paris étant le carrefour de la France, Sébastien, un « distributeur chevronné », a rencontré des dizaines de citoyens ayant déjà reçu le tract dans d’autres villes éloignées.

Le tract a été distribué à Brest, Lille, Strasbourg, Marseille, Toulouse et une douzaine d’autres grandes villes, ainsi qu’en région parisienne, et même à Bruxelles ! Le théâtre des opérations étant vaste, nombreux sont les lecteurs assidus de Nouvelle Solidarité qui se sont proposés pour faire circuler le document autour d’eux. Nous avons reçu des dizaines de coups de téléphone et de coupons-réponses, la réaction a été quasi instantanée.

JPEG - 46.8 ko

Plusieurs cyber-militants n’ayant plus la force physique de leurs 20 ans, ont, de leur PC, interpellé spontanément leurs élus nationaux ou locaux. Il est très simple de devenir un tracteur artisanal. Notre site internet dispose d’une rubrique permettant de télécharger le tract pour l’imprimer. Pensez aux moyens dont nous disposons aujourd’hui pour diffuser des idées : ce n’était pas le cas pour les Rabelais ou les Résistants du passé !

Il subsiste encore des sites industriels dans ce pays et nous nous sommes dépêchés d’y aller avant que les ouvriers soient tous au chômage technique, comme c’est le cas pour PSA Rennes.
Attention cependant aux addictions ! Un militant parisien appelle un soir, à court de munitions, suppliant d’une voix tremblante : « Je veux ma drogue... »

Nos hommes politiques deviendront peut-être, eux aussi, accros — eh oui, ils n’existent pas que dans la télé ! Nous avons pu donner ce tract à des élus présidant les cérémonies officielles du 11 novembre, à Olivier Besancenot pédalant sur le marché de Neuilly (peut-être deviendra-t-il un humaniste classique...), aux élèves d’une école de commerce qui recevaient François Fillon pour conclure une conférence sur la crise financière (peut-être se mettra-t-il à écouter Radio S&P tous les soirs à Matignon ?). Le député Montebourg (PS) l’a reçu en sortant d’une bouche de métro, le sourire aux lèvres en entendant le chant des partisans interprété par des membres du LYM. Peut-être y trouvera-t-il la force d’intervenir sur ces questions au Parlement français ! Plusieurs maires du Sud-ouest et d’ailleurs ont retroussé leurs manches pour irradier d’idées leurs concitoyens, exemple que devraient suivre les membres du Parti socialiste que nous allions retrouver à Reims ce week-end.

Soyez créatifs ! Créatifs pour déconstiper intellectuellement vos amis humains, tellement pris dans leur quotidien qu’ils en oublient la Jeanne d’Arc ou le Jean Moulin qui sommeillent en eux. Pour les réveiller, Fred s’est inspiré de l’air du Rigoletto de Verdi, « la donna e mobile », dont il a changé les paroles : « Traders en mobylette, banquiers en pédalos, ont perdu la tête pour quelques zéros… » (La suite en vidéo ci-dessous) En attendant le prochain tract, appelez nos bureaux pour recevoir le dernier Nouvelle Solidarité. La France libre a plus que jamais besoin de relais.


[* Sur les 500 000 tracts, 480 000 ont été distribués au soir du 18 novembre, 13 jours après le début de la mobilisation

[**Transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon, le 19 décembre 1964, discours d’André Malraux

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 4 commentaires

Vos commentaires

  • Le 19 novembre 2008 à 09:09
    par  ?

    qui doit-on féliciter pour cette envolée vocale à la fin de la vidéo ?

    • Le 19 novembre 2008 à 12:31
      par Bertrand Buisson

      Soit Alex, soit Mario Rossi, je reconnais pas trop !

    • Le 20 novembre 2008 à 15:44
      par Gerbert08

      Alex évidement, Mario ne peut plus chanter

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2008 à 15:29
    par Léa Rodrigues

    Merci d’avoir pensé à ceux qui diffusent sur Internet. Après avoir interpelé nos responsables poliques de tous bords, ou presque, j’ai diffusé sur les forums de discussions.
    Je viens de répondre à deux réactions

    Pour ne vous donner que l’essentienl.
    Première personn : je suis en partie d’accord avec vous mais il faut commencer par faire le ménage chez soi avant de le faire chez les autres.
    Il y a sept millions de français qui vivent sous le seuil de pauvreté.

    Réponse :
    Il faut réorienter l’argent vers la santé, l’éducation, le travail, les besoins éssentiels de l’être humain.

    On trouve 70 milliards d’euros pour sauver les banques et 7 millions de personnes n’ont pas les moyens de vivres, trouvez-vous cela normal ?
    Je l’ai laissée sur cette question, j’attends la réponse.

    Deuxième personne :
    pense qu’il ne faut pas intégrer la Chine et l’Inde car ce sont des pays qui ne respectent pas les droits de l’homme.
    Réponse : Si la Chine et l’Inde sont mises en avant, c’est dans un nouvel ordre économique, dans un projet de grands travaux à l’échelle du monde.
    J’attends la réponse.
    Voilà pour ma résistance.

    Léa Rodrigues.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet