Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Nos actions

Des élus municipaux français et allemands s’engagent contre l’austérité et pour couper les banques en deux !

visites
2547
commentaires

Une première ! 12 élus municipaux français et allemands se sont réunis à Arzviller en Moselle samedi 10 août pour s’engager là où nos dirigeants ont échoué. Ils ont adopté une déclaration commune appelant au combat contre la finance au delà des convictions partisanes et au nom des générations futures.

JPEG - 42 ko

Nous autres, maires et élus français et allemands, réunis ce samedi 10 août à Arzviller (Moselle), dans l’esprit du Traité de l’Elysée en son cinquantième anniversaire, déplorons la défaillance de nos dirigeants, incapables d’affronter une oligarchie financière qui promeut le démantèlement social, bafoue nos souverainetés nationales et impose une politique menant à la dépopulation à l’échelle mondiale.

Dans nos communes, nous ressentons chaque jour les conséquences de cette défaillance. Les recettes fiscales s’effondrent et les services publics vitaux ne sont plus assurés. Le scandale que constituent la manipulation internationale du LIBOR et les emprunts toxiques frauduleux imposés par les banques, qui frappent de nombreuses communes en Allemagne et en France, n’est que la partie émergée de l’iceberg. Un changement de cap est nécessaire pour protéger l’intérêt général et nos peuples.

Nous sommes particulièrement scandalisés par les nouvelles lois bancaires adoptées à l’échelle de l’Europe, de l’Allemagne et de la France, qui permettent aux spéculations sans frein de continuer, accompagnées de politiques d’austérité de plus en plus criminelles. Nous ne voulons pas que les mêmes causes ayant produit les monstres des années trente du XXe siècle en produisent de pires aujourd’hui ! Nous sommes déterminés à arrêter la machine infernale.

Nous considérons que la première mesure à prendre est de couper les banques en deux, pour empêcher les criminels financiers de nuire en se sachant toujours protégés par les Etats. Il s’agit du principe du Glass Steagall Act de Franklin Roosevelt, également mis en oeuvre en Europe après 1945 : la séparation entre spéculation et activité de banque de dépôt et de crédit.

En même temps, pour relancer nos économies, nous appelons à des projets d’investissement massifs et à long terme, fondés sur l’équipement de l’homme et de la nature, de l’Atlantique à la Mer de Chine, par une entente pour le développement mutuel entre nations souveraines. Avec des banques nationales émettant le crédit nécessaire à ce dessein, nous serons en mesure de déterminer nous-mêmes notre avenir.

Nous sommes convaincus que sans ce retour de l’initiative publique, aux niveaux nationaux et régionaux, nous resterons soumis à l’ordre de l’oligarchie financière de la City, de Wall Street et de leurs collaborateurs dans nos pays. Au lieu de cela, nous entendons faire monter ensemble la voix de la justice et de la dignité, et retrouver notre identité de véritables Allemands et Français, patriotes et citoyens du monde.

En clair, cela signifie sortir par le haut du système de l’euro, qui interdit le financement de grands projets par du crédit public et livre les Etats aux grandes banques. Nous voulons un monde délivré de la City et de Wall Street pour que les générations futures puissent vivre, découvrir, créer et mettre en œuvre un développement mutuel. Nous voulons une vraie Europe des peuples !

Il ne s’agit pas d’un engagement relevant de convictions partisanes, de consensus ou de compromis. C’est l’engagement que nous prenons pour l’avenir de nos enfants et petits-enfants et, au-delà, pour l’humanité.

Nous soutenons ardemment ceux qui, aux Etats-Unis, se battent pour la même cause, en espérant que leur succès affermisse ici notre courage. Pour notre part, nous rendrons publique aussi largement que possible notre initiative, sans laisser aucun répit à nos propres responsables.

Michel Carabin (Maire de Arzviller, 57)
Jacques Cheminade (fondateur de Solidarité et progrès)
Gilbert Fixaris (Maire de Saint-Louis, 57)
André Granget (Maire de Bleurville, 88)
Sylvain Gross (1er Adjoint de Arzviller, 57)
Katja Heintges (Conseillère municipale (Die Linke) de Viersen)
Guy Longeau (Conseiller municipal de Chamouilley, 52)
Jean-Marie Mangin (Maire de Varmonzey, 88)
Georges Meyer (Maire délégué de Eberbach, 67)
Catherine Perez (Conseillère municipale de Chamouilley, 52)
Eugène Perez (Maire de Chamouilley, 52)
Dorothea Schleifenbaum (Conseillère municipale (CDU) de Siegen)
Bernard Trichot (3e Adjoint de Roche-sur-Marne, 52)
Helga Zepp-Larouche (présidente du parti politique Büso).

Elus qui ont apporté leur soutien à la déclaration d’Arzviller

(D’Allemagne, d’Espagne, de France et d’Italie)

Jean Paul Brignoli (Maire de Omey, 51), Klauspeter Brill (Maire de Lebach, Sarre), Gabriele Chiurli (Conseiller régional de Toscane), Yvette Ermini (Maire de Montépreux, 51), Nunilo Gato (Maire de Tiedra, Castille-et-León), Jacques Gragé (Maire de Verzenay, 51), Manfred Hellmann (Maire de Viernau, Thüringen), Volker Jenennchen (Maire de Elsterberg, Saxe), Valentina Lorio Tomasetti (Conseillère municipale de Galliate Lombardo, Lombardie), Jean-Pierre Maurer (Maire de Mousson, 54), Nicola Oliva (Conseiller municipal de Prato, Toscane), Denis Renaudin (Maire de Vroncourt, 54), Bernard Renaudin (Maire de Nicey-sur-Aire, 55), Fabio Rolfi (Conseiller municipal de Brescia et conseiller régional de Lombardie), Edilberto Ruiz Frontela (Maire de Villanueva de Duero, Castille-et-León), Sébastien Schlegel (Maire de Achen, 57), Gérard Tardy (Maire de Morey St Denis, 21), Conseil municipal de Arenys de Mar (Catalogne), Conseil municipal de Viloria (Castille-et-León), Conseil municipal de L’Armentera (Catalogne).

Cliquez ci-dessous pour télécharger en .pdf :

JPEG - 305.7 ko

La vidéo d’Arzviller :

Voir les 3 commentaires

  • Rom25 • 16/08/2013 - 22:34

    Voila une vraie initiative ! Et de plus, entre deux nations voisines et amies mais certes différentes !
    Faudrait leur parler de François Asselineau, président du mouvement politique "Union populaire Républicaine" l’UPR qui propose purement et simplement de faire sortir la France de l’Union Européenne et de l’euro via l’article 50 du traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne afin de redonner au peuple son indépendance et sa liberté dans tout les domaines vitaux de la société. Domaines qui aujourd’hui sont dans la main des technocrates de Bruxelles qui eux promeut systématiquement la loi des marchés. C’est à dire le libéralisme le plus outrancier ! Libéralisme venue d’outre atlantique.
    Ce qui fait que nos dirigeants nationaux, qu’ils soient français, allemands ou autres ne font plus que suivre les directives venues de Bruxelles. Donc, à mon sens, c’est la Démocratie elle même qui est remis en question dans toute l’Europe continentale ! Voir l’exemple Grec en 2011 avec le referendum de Papandreou, ou la démission forcé de Berlusconi en Italie qui a été remplacé par Mario Monti, dictateur européiste élus par personne !

    Répondre à ce message

  • Claire de Toulouse • 15/08/2013 - 17:15

    Merci ! Magnifique coopération dont nous inspirer.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 13/08/2013 - 20:49

    La vraie amitié franco-allemande !
    celle qui agit pour le bien commun et le futur
    beau début

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide