Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017

Élections départementales, S&P en campagne

>> Départementales 2015 : les résultats des candidats S&P

Val d’Oise (95)

Christine Bierre et Amar Benoun sont candidats sur le canton d’Argenteuil 2.

PDF - 626.1 ko

Après les attentats qui ont ensanglanté notre pays et alors que depuis l’Ukraine parvient jusqu’à nous la puanteur de la poudre et de la chair à canon, les élections départementales doivent être la première occasion pour nous ressaisir en tant que nation.

Deux grands défis se posent à nous au niveau du Département :

  1. Stopper l’austérité qui nous condamne à choisir entre le remboursement de la dette et la santé et la vie des plus démunies dont nous avons la charge : petite enfance, collèges, préventions médicale, bénéficiaires du RSA, handicapés, personnes âgés.
    C’est une réalité : les hôpitaux sont contraints par l’Etat à rembourser leurs emprunts toxiques avec leurs fonds de sécurité sociale !
  2. Réindustrialiser nos territoires, pour pouvoir offrir un emploi qualifié et un meilleur futur aux jeunes dont le Département a aussi la responsabilité.

[...] Lire la suite sur le blog de campagne

Ille-et-Vilaine (35)

Chérine Sultan et Fabien Ramel sont candidats sur le canton de Rennes 1.

PDF - 952.8 ko

Faute d’une vraie réforme bancaire permettant de créer des emplois qualifiés et de relancer la croissance, le gouvernement persiste à nous enfumer avec sa « grande réforme » des collectivités territoriales. A la place d’une politique volontariste d’aménagement du territoire qui augmenterait la « productivité » de notre pays, on procède au jeu de massacre. Voilà ce qui résultera de la décision de ramener de 22 à 13 le nombre de régions, de 36 000 à 5000 celui des communes, de la suppression de la clause de compétence universelle et de l’étouffement à petit feu des départements. Ainsi au nom d’une « simplification administrative », on démantèle l’administration de proximité et la mise en valeur des territoires.

Nous refusons une telle liquidation d’un pilier de la République !

[...] Lire la suite sur le blog de campagne

Tarn-et-Garonne (82)

Jean-François Grilhault des Fontaines et Sandrine Balavoine sont candidats dans le Canton Tarn-Tescou-Quercy vert.

PDF - 617.1 ko

Notre véritable adversaire, c’est la finance, notre programme c’est celui des jours heureux.

Les Jours Heureux du XXIème siècle

  • Participation citoyenne. Les citoyens doivent pouvoir assister aux réunions du Conseil général via internet, le cumul des mandats et des fonctions doit prendre fin. Le Département doit ouvrir au référendum les questions importantes. Il faut maintenir les Conseils départementaux et pas nous faire diluer à l’étage au-dessus, car les département et les communes sont les socles du bien commun.
  • Éducation et vie péri-scolaire. Nous défendrons les valeurs de solidarité par le sport, la culture ou l’apprentissage. Le Département doit mettre la « main à la pâte » pour une culture de la Découverte : prêt d’instruments de musique et d’observation de l’espace, apprentissage à l’artisanat d’art...

[...] Lire la suite sur le blog de campagne

Solidarité & Progrès présente
3 binômes (6 candidats) aux élections départementales des 22 et 29 mars 2015 :

Argenteuil 2

Rennes 1

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires