Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 11 décembre - Miracle économique chinois : l’importance de la séparation stricte des banques Lire Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire
Accueil Nos actions

Interpellez les candidats aux municipales et qu’ils s’engagent sur la séparation des banques !

visites
2101
commentaire

Notre mobilisation pour couper les banques en deux se poursuit. A l’occasion des municipales 2014, Solidarité & Progrès interpelle par votre biais les candidats municipaux ainsi que les conseillers généraux et conseillers régionaux afin qu’il s’engagent à voter un vœu, comme l’ont déjà fait 25 communes et un Conseil général...

PDF - 773 ko
Cliquez pour télécharger !

Les règles bancaires acceptées par notre gouvernement remettent en cause le financement aux entreprises, à la vie des ménages et de nos collectivités. Il n’y aura plus de croissance tant que les banques feront la loi.

Aucun élu ou candidat ne doit plus faire l’impasse sur cette question. Pour cela il nous faut prendre l’initiative !

1- Les candidats aux municipales de 2014 comptent rénover la politique ? Qu’ils s’engagent à faire voter un vœu en conseil municipal pour exiger des parlementaires le vote de la séparation stricte des banques. Les candidats qui pensent utile de cumuler en étant député ou sénateur, ont plus de raisons encore de faire se prononcer la commune !

Aussi, qu’ils s’engagent à mettre les services sociaux de la commune à disposition des particuliers et entreprises victimes d’abus bancaires – la faillite se joue pour eux en quelques mois ou semaines.

2- Le département d’Ille-et-Vilaine a ouvert le débat à l’échelle des départements en adoptant notre vœu pour couper les banques en deux. Les autres conseils généraux doivent prendre la mesure de l’enjeu et voter ce même vœu : vous pouvez ainsi contacter votre conseiller général. Si vous voulez toucher le conseil régional, ce sont les conseillers régionaux de votre département que vous devez joindre.

Nous venons de réaliser ce document fixant le défi d’imposer la séparation stricte des banques en lieu et place de la fausse réforme de Pierre Moscovici.

Photocopiez-le, imprimez-le, ou demandez-nous de vous en envoyer des copies, et allez à la rencontre de toutes les listes municipales de votre commune. Allez à la rencontre des militants et candidats sur les marchés : il s’agit tout autant de leur campagne municipale que de la vôtre !

Idem pour les conseillers généraux et régionaux. Emparez-vous de ce document et du vœu de l’Ille-et-Vilaine et multipliez l’idée.

Depuis des décennies on entend dire que c’est à son échelle bien à soi qu’il s’agit d’agir. « Gérer au mieux, tels de bons pères de famille », ajoutent-ils souvent !

Face à des politiques d’austérité au service de la City et de Wall Street, ce n’est pas de ce genre de pères de famille dont nous avons partout besoin.

Pour toute question : remilebrun solidariteetprogres.org

Vous trouverez toutes les délibérations déjà votées et tout ce qu’il vous faut sur notre page de mobilisation : solidariteetprogres.org/mobilisation-glass-steagall

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide