Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 23 janvier - Radio S&P 23 janvier 2017 - Trump, le défi de la politique internationale Lire Flash : 21 janvier - Pour LaRouche, le Président Trump « n’a pas encore énoncé des principes très clairs... » Lire Flash : 21 janvier - Jacques Cheminade expose son projet éducatif devant le Syndicat général des lycéens (SGL) Lire
AccueilActualité

Alors que Poutine bombarde Daech, Obama bombarde MSF...

visites
1270
commentaire
JPEG - 29.3 ko

L’organisation médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF) condamne dans les termes les plus forts le bombardement aérien de son hôpital de Kunduz, en Afghanistan.

Douze membres du personnel et au moins sept patients, dont trois enfants, ont été tués ; 37 personnes ont été blessées, dont 19 membres de son personnel. Cette attaque constitue une violation du droit international humanitaire.

Toutes les indications pointent actuellement que le bombardement a été mené par les forces internationales de la Coalition. MSF demande que la celle-ci rende des comptes complets et transparents sur ses activités de bombardements aériens, sur Kunduz, le samedi 3 octobre au matin.

MSF demande également qu’une enquête indépendante soit menée afin d’établir clairement les responsabilités sur cette attaque.

Via les réseaux sociaux, MSF a également appelé à ce que son appel à une enquête indépendante soit relayé le plus possible. Son président parle d’une présomption de crime de guerre.

« Cette attaque constitue une violation du droit international humanitaire », a déclaré Meinie Nicolai, présidente de MSF. « Nous exigeons une transparence totale des forces de la Coalition. Nous n’accepterons pas que ces dizaines de victimes soient considérées comme de simples « dommages collatéraux ».

Un général américain à Washington a prétendu que l’hôpital de MSF avait été pris pour cible « par erreur ».

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La City et Wall-Street fomentent la guerre pour éviter la refonte des institutions financières. Il nous faut changer la donne afin d’empêcher que la situation dégénère en catastrophe nucléaire.

En savoir plus

Don rapide