Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Obama s’engage aux côtés des Saoudiens dans la guerre au Yémen

La rédaction
visites
1307
JPEG - 121.7 ko

Dans un nouvel acte d’arrogance dont il est le seul à connaître le secret, le secrétaire d’État américain John Kerry a déclaré dans un entretien sur la chaîne PBS le 9 avril que les Etats-Unis n’ont pas l’intention d’assister sans broncher à la prise de contrôle de l’Iran sur le Yémen.

Kerry a donc réussi, sans trop que l’on sache comment, à blâmer l’Iran pour la guerre au Yémen, et ce même si c’est l’ARABIE SAOUDITE qui a attaqué par des moyens militaires son faible voisin.

« Il y a eu, et il y a évidemment, des vols en provenance de l’Iran. Toutes les semaines, il y a des vols en provenance de l’Iran », a constaté, indigné, Kerry, sans se rendre compte qu’il y a également des vols en provenance d’Iran vers les États-Unis, la France ou bien d’autres pays (celui-ci insinuait bien entendu, sans le dire explicitement, qu’il s’agit de livraisons d’armes au Yémen).

Kerry a prétendu que les États-Unis ne cherchent pas la confrontation avec l’Iran (ni avec aucun autre pays bien sûr), mais qu’ils n’ont pas non plus « l’intention de renoncer à leurs alliances et à leurs amitiés, et au besoin d’être solidaires avec ceux qui se sentent menacés en raison des choix que pourrait faire l’Iran ».

Ce raisonnement pourrait s’appliquer bien entendu à l’Arabie saoudite, en raison de son soutien aux diverses mouvances islamistes extrémistes un peu partout dans le monde, mais l’administration Obama n’a aucunement l’intention de publier les 28 pages du rapport d’enquête bicamérale du Congrès sur les attentats du 11 septembre 2001, qui contiennent les preuves de l’implication des pouvoirs saoudiens dans ces attentats qui ont tué plus de 3000 personnes.

Un porte-parole du Pentagone, le colonel Steve Warren, a confirmé un soutien américain aux opérations militaires saoudiennes, fournissant le ravitaillement en vol des chasseurs saoudiens, à hauteur d’un « avion ravitailleur par jour ». Un responsable non identifié du ministère de la Défense a déclaré que le partage de renseignement avec la Saoudiens comprend dorénavant des images aériennes qui permettront à la « coalition » de mieux cibler ses attaques contre les forces anti-Hadi.

Contactez-nous !