Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique
Brèves

Gaza : « C’est un conflit international sans fin »

visites
2361

8 janvier 2009 (Nouvelle Solidarité) – Le massacre de Gaza devient chaque jour plus sanglant et même si certains médias laissent entendre qu’un cessez-le-feu est tout proche, il ne faut pas se faire d’illusion.

« Il faut bien comprendre que cette guerre ne va pas s’arrêter, car l’intention de ceux qui l’ont lancée était de déclencher un feu inextinguible, et les deux camps rentrent dans cette logique, a déclaré Lyndon LaRouche. L’invasion de Gaza n’est plus un conflit local, il est devenu un conflit international. Quelqu’un a allumé la mèche et la charge explosive n’a pas été neutralisée. Ce conflit est loin d’être fini et il n’aurait pas fallu le commencer. »

« Les Israéliens ont été poussés à l’action, notamment par les Etats-Unis. L’invasion de Gaza était planifiée depuis un an ; c’est un homicide avec préméditation. Une des motivations israéliennes est le refus de reconnaître la défaite au Liban en 2006. ‘Ne nous dites pas que nous avons perdu la guerre’, mais la réalité c’est qu’ils l’ont perdue et qu’ils n’auraient jamais dû la commencer. Et ils vont perdre à nouveau. »

« Bien évidemment, Cheney et sa bande, qui sont d’influence britannique, sont coupables », a-t-il ajouté.

« Ce sont les Britanniques qui ont monté le coup. On est toujours dans la tradition des accords de Sykes-Picot, il n’y a pas de mystère ! Le seul problème c’est que les gens vivent dans un univers cartésien et qu’ils ne croient pas à la réalité. »

Un exposé anti-cartésien du jeu britannique dans la région :

=> Terrorisme islamiste : les jihadistes de l’Empire britannique <=

Contactez-nous !