Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique
Brèves

LaRouche dénonce la main anglaise derrière les attentats de Bombay

visites
4720

27 novembre 2008 (LPAC) – Le carnage qui a frappé la capitale économique de l’Inde, Bombay, ces derniers jours, a eu lieu pendant les derniers jours de l’administration Bush, constate Lyndon LaRouche, au moment où nous nous attendions au pire.

Pour lui, le rôle des Britanniques ne laisse guère de doute. Ainsi, on doit faire face au pire du pire en cette période. Et à cause du rôle des services secrets pakistanais (Inter-Services Intelligence), de pair avec le MI-6, ce qui s’est passé à Bombay n’aurait pas pu avoir lieu, à moins que les Britanniques y soient impliqués.

« Ce serait le renseignement britannique », selon LaRouche. « Ce sont les seuls qui feraient une chose pareille. Quelqu’un vous affirme que ce sont les Pakistanais ? Certes, et alors ? C’est le renseignement britannique ! »

{}

« Ne le considérez pas comme de la propagande allant jusqu’à l’action », avertit LaRouche. « La ligne de propagande pourrait n’avoir rien à voir avec l’action. Ne regardez pas l’algèbre de la propagande pour expliquer qui est derrière. Dans une telle situation, l’algèbre de la propagande ne marche pas. L’EFFET, si. Quel est l’effet ? Qui a recherché à obtenir cet effet ? »

« Dans une situation comme celle-ci, demandez vous si le renseignement britannique et ses “avoirs” étaient actifs dans ce secteur. S’il y avait une activité quelconque, peu importe leur ligne de propagande. S’ils ont été actifs, ils sont coupables », estime-t-il.

Pour creuser le sujet : focus

Contactez-nous !