Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique
Brèves

LaRouche : la seule « menace » pour Israël serait l’avènement de la paix

visites
2482

Le 30 décembre (LPAC) — Lyndon Larouche a dénoncé l’attaque militaire israélienne contre Gaza comme un acte de « folie suprême » qui pourrait se retourner contre Israël et aboutir à sa destruction. « L’idée qu’Israël pourrait vaincre les Palestiniens en utilisant le type de brutalité militaire que l’on voit depuis 72 heures est de la folie totale », a déclaré LaRouche. « C’est le même type de folie qui avait amené Israël à attaquer le Liban en Juillet 2006, mais cette fois-ci, vu les conséquences du fiasco de cette guerre, le dégré de folie est encore plus grand. »

LaRouche a totalement rejeté l’argument des Israéliens justifiant leur attaque contre Hamas à Gaza, invoquant la menace existentielle que l’Iran représenterait pour leur pays. « La seule "menace" pour Israël serait l’avènement de la paix », a déclaré Larouche, qui s’en est pris à « la mentalité de Sykes-Picot qui infecte la pensée des responsables de ce pays. Ils ont tellement pris l’habitude de leur rôle de pions dans les jeux de diviser pour régner des Britanniques dans la région, qu’ils ont perdu toute capacité de défendre leurs propres intérêts ».

LaRouche a insisté sur le fait « qu’avec l’arrivée de l’administration Obama à Washington, après huit ans de folie de Bush et Cheney, une opportunité réelle existerait de parvenir à un accord de paix entre Israël et la Syrie, l’après-midi même suivant l’entrée en fonctions du nouveau Président. Un tel accord pourrait être immédiatement suivi d’un autre avec le Liban. » Tout ceci, a continué LaRouche, « changerait dramatiquement la dynamique de cette région et créerait les conditions d’une solution de deux Etats, réellement juste et viable pour Israël et la Palestine. »

« Une telle éruption de paix représenterait une menace existentielle à ceux qui, dans la région, restent prisonniers de la logique de Sykes-Picot », a-t-il continué. Avec les accords de Sykes-Picot de 1916, l’Angleterre et la France s’étaient partagés les territoires de l’ancien Empire ottoman, générant une logique de conflit perpétuel suivant des clivages éthniques ou religieux, qui se perpétue jusqu’à nos jours dans cette région. Aussi bien les principaux mouvements sionistes, particulièrement ceux qui s’inspirent du fondateur du Likoud Vladimir Jabotinsky, que les Frères musulmans ont été, à l’origine, des créatures des accords Sykes-Picot.

Bien que réservant l’essentiel de ses lourdes paroles à Israël pour l’assaut meurtrier mené contre Gaza, LaRouche a cependant noté que certains parmi la direction de Hamas, ainsi que des figures dirigeantes des Frères musulmans, sont aussi enclins au même type de folie autodestructrice qui ne fait que nourrir le climat de conflit perpétuel. « N’est-il pas temps de mettre fin à cette folie ? », a-t-il demandé. « Nous avons une opportunité unique, en ce moment, de parvenir à un accord de paix historique entre Israël, la Syrie et le Liban. Un tel accord pourrait aboutir rapidement à une solution juste pour la Palestine, mettant un terme à la tyrannie de Sykes-Picot, qui a handicapé cette région tout au long du siècle dernier. Que certains cercles dirigeants en Israël et à Londres, se sentent gravement menacés par une telle éruption de paix, ne peut être invoqué comme excuse pour une inaction. »

Contactez-nous !