Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique
Brèves

LaRouche : une troisième guerre mondiale est évitable mais imminente

visites
14410

31 octobre 2011 (Nouvelle Solidarité) — S’adressant à ses collaborateurs du LPAC lors d’une réunion le 29 octobre, Lyndon LaRouche a fait part de ses discussions avec des diplomates et autres personnalités politiques de plusieurs pays, au sujet des menaces d’une nouvelle guerre mondiale se profilant à l’horizon. Nous présentons ici des extraits de ses propos.

SPECIAL : Les assassinats ciblés et la dangereuse militarisation du régime Obama

- Obama tire à vue sur des citoyens américains
- Impossible aux Etats-Unis ? Le sinistre précédent d’un coup fasciste
- Histoire drone : la dangereuse militarisation du régime Obama
- Un 3e américain assassiné par un drone d’Obama ; la machine à tuer d’Etat dévoilée
- « Ce qui est arrivé à Kadhafi & co. peut arriver aux Etats-Unis ou en Europe »
- « Kadhafi condamné à mort par Washington et Paris », Londres toujours aussi habile
- Assassinats ciblés : un constitutionnaliste de Chicago accuse Obama d’abus de pouvoir
- JSOC : un commando de tueurs secrets au service d’Obama

« Nous avons maintenant, en provenance de cercles dirigeants en Allemagne et ailleurs, incluant de milieux assez puissants, des avertissements concernant la menace imminante d’une troisième guerre mondiale. Il ne s’agit pas d’une prévision à long terme, mais d’une perspective plutôt à court terme. A quel point nous ne le savons pas. Nous nous dirigeons, de plus en plus rapidement, vers la probabilité de quelque chose ressemblant à une troisième guerre mondiale, la pire d’entre elles jusqu’ici. Nous ne pouvons dire ’oublions tout ceci, n’en parlons pas, ça n’arrivera pas’, ce que seuls les idiots et les lâches sont capables de dire. Le fait est que nous sommes déjà, si vous comprenez l’histoire le moindrement, à la veille d’une troisième guerre mondiale. (...) Ceci n’est pas encore certain, mais hautement probable. Et tout ce que vous faites doit inclure la probabilité d’un tel événement comme facteur-clé dans vos décisions publiques et personnelles. (...)

« Pour comprendre ceci vous devez revenir sur les deux dernières guerres mondiales, toutes deux atteignant leur paroxysme autour des événements dans les Balkans, la guerre des Balkans. La situation européenne était par conséquent centrée autour des Balkans. (...)

« Ce qui se prépare maintenant n’est pas une guerre dans les Balkans. Regardez la planète de manière un peu différente. Quelle est la différence entre la situation de la planète aujourd’hui et celle des deux dernières guerres ? (...) Le Moyen-Orient, qui est devenu et devient les nouveaux Balkans. Lorsque vous comprenez ceci, vous commencez à sentir ce qui se prépare. Regardez la Palestine, la Jordanie, les autres Etats arabes, regardez l’Afghanistan, et plus particulièrement le Pakistan, parce que le Pakistan fait partie des « nouveaux balkans », contrôlés par les britanniques.

« Vous avez, par conséquent, une poudrière pouvant déclencher une guerre généralisée, sur le continent [eurasiatique] mais également en Amérique. Ceci serait déclenché, en grande partie, par la crise financière et monétaire créant une situation impossible dans le monde entier, et plus particulièrement dans la région bordant les deux rives de l’Atlantique. (...)

« L’odeur se répandant dans le monde aujourd’hui est celle des Canons d’août, nous sommes dans un mois différent mais l’analogie avec les Canons d’août et les deux premières guerres mondiales est que ces guerres furent organisées par les britanniques, délibérément !

« Ceci amène un autre concept, essentiel pour comprendre ces choses : qu’est-ce que l’Empire britannique, et où se trouve l’imbécile qui ne croit pas qu’il y ait un Empire britannique ? Il n’existe rien d’autre qu’un Empire britannique ! Il contrôle l’Europe en ce moment, l’Europe centrale et l’Europe occidentale ; il contrôle l’Afrique, et essentiellement ce que l’on appelle le Moyen-Orient. Il affecte d’autres parties du monde. C’est un Empire ! C’est un quatrième Empire romain. Il n’y a aucune nation en Europe centrale et occidentale, elle font toutes partie du système de l’euro ! Placées sous la gouvernance de l’Empire, des colonies.

« C’est ce qui a été mis en place lorsque le Mur de Berlin est tombé. Les britanniques et le président français ont décrété le système de l’euro, et le président français a dit : ’Si vous ne l’acceptez pas nous vous ferons la guerre !’ En d’autres termes, le président français a menacé l’Allemagne si elle n’acceptait pas la mise en place d’un système européen, si elle n’abandonnait pas sa souveraineté avec les autres nations d’Europe centrale et occidentale. (...)

« Ce système commence aujourd’hui à s’effondrer et les britanniques activent les manettes pour créer une crise. Ils mettent deux porcs successifs à la Présidence des Etats-Unis, George W. Bush et le porc des porcs, Obama. La pire ordure jamais mise à la tête d’un gouvernement depuis Néron !

« Nous avons atteint le point de faillite absolue du système monétaire international, en particulier sur les deux rives de l’Atlantique. Ces nations sont en faillite, ce qui ne signifie pas que nous ne pouvons pas nous en sortir. Tout ce que nous avons à faire est de prendre l’appoche Glass-Steagall, et de l’appliquer des deux côtés de l’Atlantique, à commencer par les Etats-Unis. Tout ce que nous avons à faire, c’est de mettre ce système en redressement judiciaire, ce qui balaierait une grande partie de l’argent présent sur les comptes, mais je sais comment faire face à ce problème. C’est une opération élémentaire.

« Donc, si vous acceptez que l’on mette le système en redressement judiciaire, nous pouvons sortir de ce guêpier, et nous liquiderions en même temps tout ce qu’a représenté l’Empire britannique à l’échelle mondiale. »

Après avoir dressé ce panorama de la situation stratégique actuelle, LaRouche a apporté plus de précisions sur les mécanismes pouvant déclencher la guerre :

« Ce qui est arrivé avec l’opération en Libye pourrait nous avoir fait franchir le seuil. L’assassinat de Kadhafi et de son parti a mené le monde au bord de l’abime. (...) Nous avons toutefois un noeud autour de la Syrie. Le présent gouvernement de la Syrie représente le principal blocage contre une troisième guerre mondiale. Et la haine contre le gouvernement syrien reflète une intention des britanniques de déclencher une nouvelle guerre mondiale. Toute la région, depuis la Turquie jusqu’au Pakistan, à travers l’Afghanistan, est une région de guerre perpétuelle exactement comme l’étaient les Balkans en leur temps. »

Contactez-nous !