www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Orientation stratégique >Finance

Point stratégique sur l’effondrement financier

3341 visites | 10 commentaires

Point stratégique vidéo avec Bertrand Buisson, de la rédaction S&P.org. Nouvelles de la crise financière, de la chute des bourses, de la faillite des banques, du FESF, de la BCE, des réactions du monde politique et de l’avenir de l’Humanité...

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Le choix de l'auteur
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 10 commentaires

Vos commentaires

  • Le 11 août 2011 à 11:20
    par Eric Hardy

    M. Buisson, au cours de votre brève allocution vous avez dit : "Le monde de l’argent est mort", "si vous croyez en l’argent vous ne pouvez pas croire en l’humanité, en son avenir", "l’argent n’a pas de valeur car il ne pourra pas enrayer cette crise."

    Etant donné que je suis membre du Mouvement Zeitgeist et que je milite par conséquent pour l’instauration d’une économie basée sur les ressources naturelles, je ne peux que vous féliciter de tenir de tels propos. Malheureusement, après avoir fait ce constat lucide, vous dites que la loi Glass-Steagall, qui instaure la séparation des banques d’affaires et des banques de dépôt, constitue le remède à tous nos maux. Comment pourrait-ce être le cas, puisque cette loi s’inscrirait dans le cadre du système monétaire ? Même si elle entrait en vigueur, les innombrables maux qui sont dus au système monétaire continueraient d’exister. Certes, quelques-uns s’en trouveraient atténués, mais seulement jusqu’aux prochaines élections.

    • Le 11 août 2011 à 12:27
      par Bertrand Buisson

      Glass-Steagall veut dire rétablir un système de crédit public, où l’argent est l’esclave du développement humain.
      Je connais pas votre conception d’ "économie basée sur les ressources naturelles", mais les ressources naturelles, ça n’existe pas (peut être chez les animaux sauvages, et encore) : seul la capacités créatives de l’homme font des éléments "naturels" des ressources ; sans quoi, l’espèce humaine devra cesser de croître et s’éteindra.
      L’argent n’est qu’un instrument de gouvernement pour assurer la continuité du progrès et ainsi préparer l’arrivée des générations futures qui seront plus nombreuses que nous, et, faisons en sorte, plus intelligentes...

      Je vous recommande de visiter notre Portail du protectionnisme pour plus d’infos :
      http://www.solidariteetprogres.org/sp_Protectionnisme.php

      Cordialement.

    • Le 11 août 2011 à 22:21
      par Eric

      "Les ressources naturelles n’existent pas !!?" Que sont le cuivre, le minerai de fer, le blé, le maïs, le pétrole, le charbon, etc., alors ?" Et ces ressources naturelles, il faut les gérer d’une façon intelligente en ayant recours à la cybernétique. Et l’homme (c’est-à-dire l’homme digne de ce nom, déconditionné) n’a pas besoin d’argent pour transformer ces ressources naturelles en biens de consommation (durables) et pour nourrir ses semblables. L’homme doit exercer "ses capacités créatives" pour se réaliser et pour servir l’intérêt général. Or, l’argent est l’ennemi de l’intérêt général puisqu’il est l’outil même de la domination, de l’oppression, de la corruption et de la destruction. Chez Solidarité et Progrès vous le considérez à tort comme un outil, un moyen d’échange inoffensif. Fatale erreur. L’oligarchie financière tire profit de votre naïveté. En dernière analyse, un homme digne de ce nom doit se donner à la société et non se vendre, se prostituer. C’est parfaitement possible s’il est éduqué et non conditionné, comme aujourdh’hui. Avez-vous conscience que la matière de loin la plus importante, l’intérêt général, n’est même pas enseignée !
      Je ne saurais trop vous conseiller de visionner "Zeitgeist : Moving Forward", l’admirable troisième film documentaire de Peter Joseph, le fondateur du Mouvement Zeitgeist. Il est impossible de changer le "Zeitgeist" sans abolir le système monétaire.

    • Le 11 août 2011 à 23:21
      par Kirina

      bonjour, je me presente, je suis Kirina (pseudo) je suis également un membre actif du mouvement ZeitGeist...

      l’Argent est un instrument fictif uniquement basé sur de la Dette, qui n’a aucune valeur, à part dans le paradygme imposé par les Banques et les institutions... qui apporte malheureusement plus de maux que de biens, dans la situation actuelle...

      l’économie basé sur les ressources, prend en compte que la Terre est un système à part entière ou chaque élément de ce système évolue en total synergie, ce Modèle économique rentre dans cette synergie, et propose à l’Homme d’évoluer avec son environnement et lui même avec son bagage technologique, et permet d’évoluer technologiquement et socialement en parfaite adéquation avec sa petite planète et lui même...

      en finalité, ce modèle économique rendra les échanges entre les hommes (troc, argente, cartes DBZ) inutile, car l’humain vivra en total synergie économique, oeuvrant pour le bien commun de l’humanité, et non de façon personnelle et égoïste comme maintenant...

      "L’amour de l’Argent, est la racine de tout les maux."
      Saint Timothée.

      pour plus d’info, je vous invite à visiter le site de voir les films Addedum et Moving Forward :

      http://www.mouvement-zeitgeist.fr/

      et se documenter, pour voir si notre modèle économique est possible ou pas (technologiquement, socialement, économiquement...) bien sûr, on n’apporte pas la vérité absolu !!

    • Le 12 août 2011 à 01:39
      par marcusite

      vous écrivez : « mais les ressources naturelles, ça n’existe pas (peut être chez les animaux sauvages, et encore) ».

      sans vouloir rentrer dans un débat philosophique... : l’herbe est une ressource naturelle pour nos moutons...!!! et l’homme vivant seul sur la montagne avec son chien n’a pas besoin de beaucoup de créativité pour le savoir... il peut continuer sa sieste en écoutant tranquillement la 7ème symphonie de Ludwig Von Beethoven retransmise en direct du festival de Salzburg sur France Musique.

      Bien à vous ! Portez-vous bien dans le meilleur des mondes en devenir !

    • Le 12 août 2011 à 11:32
      par Bertrand Buisson

      Le virus du monétarisme n’est pas dans l’argent. En vous fixant sur l’argent ou la cupidité qui l’entoure, vous manquez l’essentiel : l’oligarchie.

      Le réductionnisme, le libéralisme philosophique, le formalisme, etc. sont des virus culturels introduit pour maintenir ce règne.

      Ici, je ne vous parle pas d’argent, mais de crédit.

      (Pour le reste, voir ma réponse à Kirina ci-dessous).

    • Le 12 août 2011 à 11:41
      par Bertrand Buisson

      Ce que vous dites semble impliquer que la Terre serait un système fermé et que les ressources seraient définies à l’avance.
      Mais c’est l"homme qui définit ce qu’est une ressource, et il n’y a aucune limite à la créativité humaine. Puisque nous sommes capables de comprendre et de faire des hypothèses sur l’univers qui nous entoure, c’est notre nature profonde que d’y aller et de le transformer par notre présence économique. Si le but de la vie est de survivre sur terre, on finira par disparaître bien plus tôt que vous ne le croyiez.
      C’est cette conception erronée d’humanité "terrestre" qui est beaucoup plus dangereuse que l’argent.
      Autant l’orgueil est un "péché", autant la petitesse, dans cette situation de crise existentielle pour l’humanité, est un crime.

    • Le 12 août 2011 à 22:03
      par Eric

      Détrompez-vous, c’est justement dans le cadre d’une économie basée sur les ressources naturelles que la conquête de l’espace pourra prendre son véritable essor, car elle ne sera plus réfrénée par le stupide et destructeur système monétaire. Pour envoyer des hommes sur Mars, par exemple, la NASA n’a pas besoin de plusieurs dizaines de milliards de dollars, mais d’ingénieurs compétents et de ressources naturelles transformées. L’argent est un frein (ah, s’il n’était que ça !) à toutes les activités humaines et quand il ne les réfrène pas il les oriente dans la mauvaise direction. Le complexe militaro-industriel, pour ne citer que lui, en est la preuve flagrante.
      Quant à l’oligarchie financière, elle n’est qu’une des innombrables conséquences désastreuses du système monétaire.
      J’ai l’impression que Solidarité et Progrès aimerait ressusciter l’homme des Trentes Glorieuses alors même que celui-ci était un médiocre et un aliéné. Si vous ne me croyez pas, lisez "La société de consommation", magistral essai de Jean Baudrillard paru en 1970.
      Cessez de regarder dans le rétroviseur : la loi Glass-Steagall date de 1933 ! De plus, ce n’est qu’une rustine et les rustines ne durent qu’un temps. Il faut changer de chambre à air, autrement dit, de système économique (l’économie actuelle est une anti-économie). Enfin, la distinction que vous faites entre argent et crédit productif public est spécieuse.

    • Le 12 août 2011 à 22:33
      par Kirina

      Nous prenons bien évidemment compte de l’intelligence de l’homme comme une ressources (quasiment infini) qui doit être mis en avant par tout les moyens... comme également l’énergie electrique (par le biais d’énergie renouvellables, géothermiques, moteurs magnétiques, etc...)...

      une économie basé sur les ressources, prend juste en compte des matières fini disponible sur Terre dans une économie humaine, et non de produire pour une consommation cyclique au nom du Profil (ou de pouvoir payer les interêts)... qui provoque un gaspillage énorme de ressources... de matières premières...

      le but c’est de faire en sorte que notre civilisation humaine devienne vraiment durable.
      une économie monétaire, qui pousse à la concurences entre les hommes, les différents organismes, institutions, pays etc... basé sur une vision nazillarde du Darwinisme (la Loi du plus fort, qui écrase le plus faible...) n’est pas porteur de bonne santé d’une civilisation qui à une vocation de perdurer dans le temps...

      Nous cherchons une société qui opte pour la collaboration et la synergie entre les hommes, l’environnement et son avenir... et apporter les différent problèmes par la Science et les différentes technologies (on est assez scientiste sur les bord, faut avouer^^)

      il faudrait qu’on trouve le moyen de se rencontrer, et débattre de certains sujet autour d’une table, dans un avenir proche, car au fond on mène le même combat.

    • Le 17 août 2011 à 10:48
      par Nono

      Si vous pensez que solidarité et progrès a un quelconque rapport avec Zeitgeist juste parce que une vidéo de Zeitgeist reprend un passage vidéo de Larouche ou parce que cheminade cherche un changement de système vous vous trompez complètement. La pensée nouvel age c’est justement ce qui est combattu par Larouche et compagnie.

      "par le biais d’énergie renouvellables, géothermiques, moteurs magnétiques, etc"
      "qui provoque un gaspillage énorme de ressources... de matières premières..."

      Restez à un stade technologique constant comme les éoliennes ou le solaire provoquera un épuisement de matière première et des hommes. Surtout avec des technologies aussi inefficaces.

      La question à se poser est : est ce qu’un animal considère le pétrole, or, cuivre, aluminium etc... comme des ressources naturelles ? Ou est ce que l’homme a toujours considéré cela commes des ressources ? Non. En réalité seul l’homme par sa créativité crée les ressources. Après épuisement l’homme doit découvrir autre chose. L’évolution de la biophère se fait comme cela et si l’homme veut survivre dans la biosphère il doit en faire volontairement de même. Cette vision est en opposition avec le principe de la lutte pour des ressources finies et la conception britannique (mais aussi utilisé par les nazi) d’espace vital qui va avec.

      Autre remarque : considérer l’économie comme la gestion des ressources existante c’est la base de la conception de Raymond Barre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet