www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Orientation stratégique

« Reprendre le flambeau » :
le 18 juin de Jacques Cheminade à Clichy

394 visites

Le dimanche 18 juin, Jacques Cheminade a tenu un meeting de campagne à Clichy, qu’il a intitulé :

REPRENDRE LE FLAMBEAU

Outre les membres actifs de Solidarité & Progrès, une cinquantaine de personnes ont répondu présent à cet appel.

Discours de Jacques Cheminade :

dialogue avec la salle :

Présentation de Christine Bierre sur la Synarchie en France :

dialogue avec la salle :

REPRENDRE LE FLAMBEAU
Meeting public à Paris avec J. Cheminade

Le 18 juin est un jour dont chaque Français et chaque Française se fait une certaine idée. Cependant, la brûlante actualité des paroles alors prononcées par le général de Gaulle n’est pas toujours comprise : « Cette guerre est une guerre mondiale... »

Brûlante actualité car aujourd’hui, une fois de plus, nos élites s’égarent et se soumettent à une nouvelle occupation financière et culturelle. Cependant, une fois de plus aussi, la guerre mondiale peut être gagnée, malgré elles.

Le système financier et monétaire international s’effondre. L’Europe est une âme morte. Les institutions françaises agonisent. Il subsiste cependant dans notre pays un état d’esprit républicain qui est la référence de notre salut, pourvu que nous nous battions pour le ranimer.

Un projet mobilisateur est nécessaire, cette fois pour un nouvel ordre économique et monétaire international, un pont terrestre eurasiatique de l’Atlantique à la mer de Chine et une refondation de nos institutions pour sauver le droit du travail, l’hôpital, l’école, le laboratoire et le service public. Pour le faire, Jacques Cheminade s’efforce d’être éclaireur et catalyseur des forces - socialisme républicain, christianisme social et gaullisme patriote - qui ont toujours émergé et convergé au moment des périls.

Nous sommes au sein de la tempête, mondiale, européenne et nationale. Jacque Cheminade, en évoquant Jean Jaurès, Jean Zay, Louis Bridel, Marc Sangnier, Jean Moulin, Charles de Gaulle et Pierre Mendès-France, non comme figures du passé mais comme éclaireurs d’avenir, montrera que c’est une fois de plus l’occasion de changer le monde. Car si nous ne le faisons pas, cette occasion sera saisie par les forces du fascisme financier qui, hier, ont porté Hitler, Mussolini, Franco et Pétain au pouvoir et qui aujourd’hui, avec l’administration Bush et la synarchie européenne, promeuvent une fuite en avant vers la guerre.

Si vous n’avez pas le sens que ce pays vous appartient et que son destin est universel, la campagne présidentielle de 2007 n’aura aucun sens ou vous l’aurez abandonnée à des hommes petits. Le défi est de se jucher sur l’épaule de géants pour redonner espérance et estime de soi à un peuple de citoyens actifs et non de sujets consommateurs d’images. Cheminade se l’est donné pour but, en sortant des clous du système. Ne serait-il pas raisonnable, en ce 18 juin 2006, de faire comme lui ?

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet