www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Orientation stratégique

Tragédie et espoir - conférence internet de lyndon LaRouche

1351 visites

Conférence donnée par Lyndon LaRouche en direct de Washington D.C., mercredi 7 mai

Le Webcast est disponible en téléchargement >>ICI<< , et également en version original en anglais.

Résumé de l’intervention :

Le 7 mai, au lendemain des primaires démocrates dans l’Indiana et en Caroline du Nord, Lyndon LaRouche a replacé la campagne présidentielle américaine dans son contexte stratégique plus large : la guerre que l’Empire britannique mène contre les Etats-nations souverains, notamment les Etats-Unis. « L’élection n’est qu’une bataille de la guerre. (...) L’important, c’est la manière dont cette bataille sera gagnée ou perdue », déclara LaRouche en ouvrant sa conférence à Washington, retransmise sur internet.

Côté britannique, un aspect de cette guerre consiste à empêcher coûte que coûte l’élection d’Hillary Clinton, y compris par l’assassinat, si nécessaire. Dans ce contexte, LaRouche a mentionné les manipulations observées dans les primaires du 6 mai, par exemple l’accroissement massif de votes à la dernière minute en certains endroits. Bien que Barack Obama ne soit pas compétent pour gouverner, souligna LaRouche à plusieurs reprises, il y a beaucoup de gens valables parmi son électorat.

Cependant, l’essentiel à comprendre est « la guerre menée par l’Empire britannique, ou plus exactement le cartel financier anglo-hollandais, contre les nations qui cherchent à affirmer leur souveraineté, dont la Russie, la Chine, l’Inde, etc. » Cet empire cherche aussi à transformer de facto l’Europe continentale en colonie, à travers le Traité de Lisbonne, en « éliminant toute souveraineté à l’Ouest de la Biélorussie et de la Russie ». Ces forces veulent détruire les Etats-Unis en tant que république. Si elles y parviennent, « on verra sur cette planète davantage de guerres, des dictatures et des famines. (...) La guerre alimentaire fait partie du programme de ce courant impérial. »

Reste à savoir si, dans cette situation, les Etats-Unis ont l’aptitude morale à survivre. Pour LaRouche, en tout cas, les dirigeants des deux partis, démocrate comme républicain, n’en ont pas fait preuve, pas plus que les forces qui avaient soutenu Mussolini et Hitler. « Et si nous permettons une telle évolution, nous subirons le même traitement que celui infligé à leurs victimes. » Par conséquent, nous devons gagner cette guerre.

Après avoir décrit la manière dont le système libéral anglo-hollandais a détruit les Etats-Unis, en particulier, LaRouche aborda la question économique, rappelant notamment les trois mesures qu’il propose depuis l’automne 2007 : la Loi de protection des propriétaires de logement et des banques (HBPA) , un système de crédit à deux vitesses et un accord entre quatre puissances (Russie, Chine, Inde, Etats-Unis) et d’autres en faveur d’un nouveau Bretton Woods. Ces mesures n’ayant pas été adoptées, nous sommes entrés dans une phase hyperinflationniste, surtout en ce qui concerne les prix alimentaires.

Le thème de la crise alimentaire était le fil rouge du discours de LaRouche et du dialogue qui s’ensuivit avec des intervenants. Bien que les gens soient prêts à des compromis dans beaucoup de domaines, « pour la nourriture, c’est différent ». Nous devons abolir l’OMC et cesser de promouvoir les biocarburants, insista l’économiste américain. Nous devons doubler la production mondiale de denrées alimentaires.

Déjà, on constate dans le monde une révolte grandissante autour de la crise alimentaire, tant à cause des pénuries que des prix. Et si vous voulez que les populations « se lèvent enfin pour se comporter en citoyens libres plutôt qu’en esclaves », mobilisez-les autour de ce problème. « Un peuple qui a faim sera un peuple en révolte. »

« Nous sommes au point où un mouvement révolutionnaire commence à s’organiser autour de la question alimentaire. Par conséquent, ceux qui ont triomphé hier ne tiendront pas longtemps. »

Poursuivant son discours, LaRouche souligna à nouveau que les opérations intensives pour se débarrasser d’Hillary Clinton font partie de la tentative, dirigée depuis Londres, d’imposer des régimes fascistes à l’échelle mondiale.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet