Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

Alerte : « L’occasion est trop belle pour que les britanniques la laissent passer »

visites
4397
commentaires

24 novembre 2008 (Nouvelle Solidarité) – Samedi, alors que les Etats-unis vivaient le 45e anniversaire de la mort du président Kennedy, Lyndon LaRouche a catégoriquement réitéré sa mise en garde contre les menaces d’assassinat du président élu Barack Obama, soulignant que le plus grand danger se situe entre maintenant et le 20 janvier, date de son investiture, puisque George Bush et Dick Cheney sont encore au pouvoir.

« L’assassinat de Barack Obama pendant que George Bush est encore à la Maison blanche est ce qu’il y a de plus dangereux et désastreux pour les Etats-Unis et le monde. Le plus grand danger est donc d’ici au 20 janvier, jour de l’investiture d’Obama comme 44e président des Etats-Unis », a déclaré LaRouche.

« L’occasion pour déclencher un état d’urgence dont la démocratie américaine ne se relèverait jamais, est trop belle pour que les Britanniques la laisse passer », a-t-il souligné. « Regardez la désintégration du système financier mondial qui a lieu depuis juillet 2007, telle que j’avais prévenu dans ma conférence internet du 25 juillet 2007. Le système libéral anglo-hollandais de mondialisation, de libre-échange et de spéculation effrénée est mort. Dans ces circonstances, l’oligarchie financière britannique redoute plus que tout une résurgence aux Etats-Unis des politiques menées sous la présidence de Franklin Roosevelt. Leur haine de Roosevelt est presque aussi forte qu’à l’encontre de Lincoln. Et comme même les archives officielles le prouvent, ce sont les britanniques qui ont assassiné Lincoln ».

« Lincoln venait juste d’être réélu pour un second mandat et la perspective de ce qu’il pourrait faire horrifiait les britanniques. Les confédérés, téléguidés par ces derniers, venaient d’être battus, et les britanniques détestaient tout ce que Lincoln pouvait représenter et tout ce qu’il était en mesure d’accomplir : le développement industriel du pays qui était sur le point de devenir une république continentale grâce à la réalisation de la voie ferrée Transcontinentale ».

Depuis les premiers jours de notre république, a-t-il dit, « les britanniques ont assassinés nos dirigeants fidèles à cette république, en commençant par le secrétaire au Trésor, Alexander Hamilton, assassiné par un traître, Aaron Burr, agent des britanniques. Puis il y a eu Lincoln, McKinley et Kennedy ».

« Les britanniques savent bien que l’assassinat d’Obama, pendant que George Bush est encore en place, déchirerait les Etats-Unis et causerait, après 200 ans d’existence, la fin de notre république constitutionnelle. En regardant ce qui s’est passé dans la foulée des attaques du 11 septembre, vous pouvez facilement vous faire une idée des politiques répressives que Cheney et sa marionnette pourraient imposer dans le contexte du chaos qu’engendrerait l’assassinat d’Obama ».

« Empêcher cette trahison britannique est une question de sécurité nationale. Dans l’éventualité d’une atteinte à la vie d’Obama, promue dans la presse britannique depuis le jour de l’élection, le monde entier doit connaître l’adresse des commanditaires ».

Vidéo pour approfondir : 1932, le Système américain contre l’Empire britannique

Voir les 9 commentaires

  • Robin • 24/11/2008 - 16:17

    Mais qui sont donc ces "britanniques", la Royauté ? les loges maçonniques ? le peuple anglais ? Merci d’éclairer ma lanterne.

    • Christophe Paquien • 24/11/2008 - 20:32

      LaRouche s’est déjà expliqué à plusieurs reprises sur le sujet.

      Il ne parle, ni de la Couronne en tant que telle, ni de loges maçonniques, ni du peuple anglais, mais d’intérêts financiers qui y ont trouvé "refuge".

      Ce n’est ni une question de nationalité, de groupe complotant pour la domination du monde, mais une question idéologique.

      Le centre de la finance mondiale est la City et c’est de là qu’ils opère depuis bien longtemps.

    • Jcm • 24/11/2008 - 20:34

      Robin, pour bien comprendre cet article il faut travailler sur :

      1./ L’argent dette : voir en urgence le site : www.bankster.tv

      2./ Se faire une opinion par exemple du 11/09/2001 : regarder le www.reopen911.info ou bien d’autres évènements ...

      3./ Comprendre l’empire Britanique revu et corrigé dans l’histoire : je veux dire loin de la pensée commune de nos petit manuels d’histoire ...
      chercher : lettre du LIESI

      Autres mots clefs : Bilderberger / comité X / zeitgeist ...

      merci pour votre attention.

    • Bertrand Buisson • 25/11/2008 - 11:35

      Attention ! "L’argent-dette" doit être vu avec un esprit fortement critique car son contenu idéologique est très orienté et cloisonné dans la matrice de pensée oligarchique :

      1- La démarche de Grignon est celle du malthusianisme/croissance zéro/contrôle démographique qui est intrinsèquement pessimiste sur la nature de l’homme et répand une vision bobo de la société humaine.

      2- La notion "conspi" présentée est très nocive car elle procède de l’incompréhension d’un phénomène trop grand qu’on ne pourrait combattre...en d’autres termes un certain culte, involontaire, du modèle oligarchique.

      La vidéo 1932 en lien dans l’article est d’un niveau bien supérieur et tranche clairement avec cette matrice de pensé oligarchique.

    Répondre à ce message

  • Jacjac • 01/12/2008 - 21:19

    Pour l’instant, les USA ne sont pas sûrs d’avoir élu un "américain" car un procès est en cours qui doit déterminer si son acte de naissance est bien un faux.

    MODERATION : Merci pour la rumeur ! Des sources svp...

    Répondre à ce message

  • magnetik • 27/11/2008 - 16:39

    Je crois au contraire qu’il faudrait etablir une liste des Societees "dit de l’Empire britanique/Hollandais" qui sont le coeur de cette ideologie au travers de leurs oligarques.Si ce que prone Lyndon Larouche au sujet du Krack du systeme ainsi que les recentes menaces sur Obama par l’empire britanique il serait juste que nous puissions nous organiser et denoncer leurs responsabilitees passée presente et futur de nous, soit environ 6 milliards d’etres humains.C’est un devoir aujourd’hui d’etablir une liste meme partielle ou qui sera remise a jour regulierement et de la diffuser aux 4 coins de la planete c’est un combat qui est juste face a ceux qui ont construits leurs richesses sur le sang de plusieurs millions d’etres humains depuis plusieurs siecles deja ! Comme a dit un homme d’etat Israelien "Never Again".
    C’est peut etre la premiere fois depuis plus 200ans que nous pouvons intervenir et agir avant qu’ILS ne recommencent ou continue encore une fois de plus.

    Répondre à ce message

  • yvesn • 24/11/2008 - 14:18

    c’est vraie et le danger peut venir de l’angreterre et des clintons puisque en cas de nouvelles élections c’est hillary qui .....

    • David C. • 25/11/2008 - 02:31

      Tu n’as pas vraiment compris le sens de la brève ! il n’y aura pas d’autre élection si obama se fait assassiné avant le 20 janvier. Il y aura un ETAT D’URGENCE, une dictature quoi !!! Avec BUSH et CHENEY !!! Un vrai coup d’état ! Je ne vois ce que viens faire Hillary dans l’histoire !

      Je ne sais pas si tu as déjà vu des émeutes américaines suites à des bavures ou procès, c’assez terrifiant, il y a souvent des morts ! Et bien avec la mort d’Obama, imagine la panique, les emeutes, etc ça serait un vrai chaos sociale, des mesures drastique devront être prise, c’est ainsi que commence l’histoire du fascisme universelle.

      C’est un plan extremement sérieux vu l’accéleration de la crise financière avec l’imminente explosion des hedges funds. Et effectivement l’occasion est trop belle.

      Pour finir le danger ne vient pas d’Angleterre, il viens particulierement des interet representé à la City et Wall Street !

      Nous ne devons pas nous tromper d’adresse des commanditaires !

      David C.

    Répondre à ce message

  • moi • 24/11/2008 - 14:48

    Les britanniques sont une menace pour le monde mais ils ne sont pas les seuls, d’autres s’empressent de rafler tout l’or du monde avec une politique raciste, mensongère et haineuse, vous semblez les oublier

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide