Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

« Ce qui est arrivé à Kadhafi & co. peut arriver aux Etats-Unis ou en Europe »

visites
1878
commentaires

25 octobre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Nous retranscrivons ici le communiqué de presse du Comité d’action politique de Lyndon LaRouche, en réaction à la récente série d’assassinats ciblés par drone commanditée par la Maison Blanche et les révélations subséquentes dans la presse montrant le caractère organisé et systémique de cette pratique au sein de l’administration Obama.

LaRouche : Néron Obama bascule dans le fascisme

Communiqué de presse du LaRouche PAC – 24 octobre 2011

Dans une série de messages urgents publiés suite au meurtre barbare du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Lyndon LaRouche a appelé à une résistance organisée « comme en temps de guerre » face à cette poussée fasciste explicite qui provient de la présidence et d’un Barack Obama exhibant pleinement sa personnalité néronienne qu’il avait identifié dès avril 2009.

« Nous faisons face à la désintégration immédiate de la civilisation », a averti LaRouche. « Ce que vous avez vu à travers ce déploiement sordide en Libye n’est qu’un exemple de ce qui attend de nombreuses régions du monde, y compris sur le territoire même des Etats-Unis. Ce qui est arrivé à Kadhafi peut arriver ici même ou en Europe. Nous sommes tous à la merci d’un tel ennemi. »

« La désignation nominative de cet ennemi est évidement l’actuel président des Etats-Unis : Barack Obama est un meurtrier fou-furieux ! Il n’a absolument aucune barrière morale, il est déficient au degré le plus extrême ! Tout ce que j’ai dénoncé en avril 2009 se manifeste explicitement. »

Mais ce n’est pas seulement l’assassinat extra-judiciaire de Kadhafi qui reflète la folie criminelle néronienne d’Obama. LaRouche a également caractérisé les assassinats (connus) de citoyens américains – ceux de Anwar al-Awlaqi et Samir Khan le 30 septembre, puis du fils mineur d’al-Awlaqi le 14 octobre – comme signes avant-coureurs de ce que Néron Obama est prêt à faire au nom de ses soutiens et maîtres britanniques. Déjà, la lâcheté sans nom du Congrès américain, et en particulier du Sénat, reflète un état de capitulation face à la folie criminelle d’Obama qui, si on la laisse se poursuivre, aboutira à la dictature aux Etats-Unis même.

Le déclencheur de tout cela, a souligné LaRouche, est la crise du système financier impérial britannique. Ce système est sur le point de s’effondrer et les britanniques exigent d’Obama qu’il le défende par n’importe quel moyen. C’est une question de jours ou de semaines, mais tout ce capharnaüm est sur le point de tomber.

« C’est la guerre », a dit LaRouche, et seule une action rapide peut enrayer la menace que le Président représente pour la civilisation. D’abord, déchoir Obama de ses pouvoirs présidentiels par une procédure de destitution ou en recourant au 25e amendement de la Constitution. Dans le même temps, rétablir sur le champs la loi Glass-Steagall qui est actuellement discuté à la Chambre, sous la forme du projet de loi HR1489, et apparemment bloqué au Sénat par la campagne d’intimidation de l’administration Obama.

Pour entendre les mises en garde de Lyndon LaRouche, allez sur www.larouchepac.com/obamawatch. Et surtout agissez pour l’éviction d’Obama et le rétablissement du Glass-Steagall.

Voir les 4 commentaires

  • michel49 • 26/10/2011 - 09:38

    Consultez l’astrologie chinoise : Obama est un buffle, comme Napoleon, Hitler, Saddam Hussein...

    • petite souris • 28/10/2011 - 00:30

      ... et alors je ne vois pas le point commun !
      Le Buffle
      Principal atout  : tenacité, équilibre, patience
      Gros défaut : égoïste, mauvais joureur, complexe du conquérant, être le premier à fouler le sol ou vous faire chavirer...
      Il aime se retrouver seul, laisser libre cours à son originalité, prendre son temps et jouir pleinement des choses.
      Il n’aime pas : l’échec, la foule, les débordements sentimentaux, être subalterne.
      En amour : accorde davantage d’importance à son indépendance qu’à la passion, tout en attendant de ses partenaires une certaine régularité
      Son désir : en n’importe quelle circonstance, se sentir libre d’abord et avant tout.
      Côté finances :un peu regardant question argent. Supporte mal les associations.

    Répondre à ce message

  • jojo • 25/10/2011 - 15:58

    J’aimerais qu’on m’explique comment mettre en faillite organisée un système financier qui, en plus d’être mondial, est d’une hallucinante complexité , avec des montages compliqués et qui ne cesse d’évoluer.
    Comment organiser une "commission Pecora", dans ce cas-là ? Ma question peut paraître naive mais mérite d’être posée me semble-t-il.
    Je pose la question à M. Cheminade.

    Cordialement,

    jojo

    Répondre à ce message

  • petite souris • 25/10/2011 - 15:47

    Merci Lyn de dire et dénoncer sans cesse le danger qui est déjà là.

    Quelques réflexions :
    Les quelques milliardaires qui créent des fondations humanitaires utiles certes mais de ce fait les état-nation se sentent déchargés de leurs obligations de coopération et d’organiser la paix par le développement mutuel.
    Nous sommes déjà dans un nouveau féodalisme qui à terme remplacera les pays souverains.

    Quelques valets de l’empire financier britannique, jouent aux chefs d’état, et font des guerres stupides, se transforment en assassins par procuration, toute honte bue.
    Il y a eu des "vrais, faux" procès pour Caucescu et Sadam Hussein, mais pour Ben Laden et Khaddafi rien.
    Qui sera le suivant ?

    Pour l’anniversaire des 40 ans en Lybie, Khadaffi à peine froid et raide, 35 millions d’euros dépensés pour la fête : organisateurs, artistes, techniciens et ingénieurs tous et que des français !!!! cherchez l’erreur ....

    Quelle amoralité exemplaire !!!!{{}}

    La moralité est faite pour les pauvres. Pour les mieux tenir

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide