Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Les écrits de Lyndon LaRouche

Comment former les jeunes chômeurs à l’ingénierie du futur

visites
296

(Extrait de la conférence internet de Lyndon LaRouche du 3 décembre 2009)

En ce qui concerne les Etats-Unis, que devons-nous faire ? Comme je l’ai dit, nous avons une force de travail parmi les jeunes qui est tout juste qualifiée pour se curer le nez (c’est déjà mieux que la drogue !)

Par conséquent, nous devrons relancer ici une version spéciale du Civilian Conservation Corps (CCC) [1], mis en place par le Président Franklin Delano Roosevelt.

Nous allons prendre les jeunes qui ont peu de chances de développer des qualifications pour exercer dans des métiers d’avenir, et ouvrir un type d’option académique protégée comme alternative au service militaire, ou en y intégrant éventuellement des gens dans le militaire, dans le Corps de génie civil au sens large. Ils recevront une orientation, pour commencer à se développer en tant que force productive pour la société.

Beaucoup de ces jeunes gens intégreront des centres spécialisés, le temps de se former. Ils suivront un programme d’éducation spécial, dans l’optique que le plus grand nombre d’entre eux deviennent des ingénieurs ou des techniciens dans divers domaines. Nous l’avons fait dans le passé, nous pouvons le refaire. Mais il faut de la patience, et de l’art.

Ainsi, l’idée est de créer un corps civil se donnant pour but de prendre les jeunes sortant du lycée, ou qui ont entre 20 et 25 ans, et de les orienter dans une direction où ils pourront commencer à apprendre à être productifs – avec un peu d’autodiscipline et de discipline. Nous l’avons déjà fait ; rappelez-vous la célèbre division du Michigan, pendant la Deuxième Guerre mondiale, composée en grande partie de jeunes sortant des centres du CCC.

Des possibilités d’emploi s’ouvriront alors, dans l’aérospatial, la construction de systèmes ferroviaires, etc. Dans notre culture aux Etats-Unis, nous savons comment le faire. Si la volonté est là, on peut y arriver. Il nous faut donner aux gens des emplois productifs.




[1Programme créé en 1933, dans le cadre du New Deal, pour fournir un travail et des qualifications aux jeunes sans emploi.

Contactez-nous !