Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilOrientation stratégiqueAnalyses
Communiqué de Jacques Cheminade

Election présidentielle : pourquoi on veut m’empêcher de parler

Je n’ai pas obtenu les 500 signatures de grands électeurs. Une campagne de diffamation, de mensonges et de chantage exercée contre les élus du peuple français m’en a empêché. Son but est de me faire taire. L’on veut en effet éviter que je mette les enjeux réels de notre époque au centre du débat : effondrement du système monétaire international, logique de guerre contre le peuple palestinien et tous ceux qui s’opposent au complexe militaro-financier américain, exclusion et violence sociale. Car s’ils l’étaient, il apparaîtrait que nos responsables économiques et politiques ont capitulé, malgré leurs radotages cocardiers, face au cancer financier et à ses métastases idéologiques, policières et militaires.

La France et l’Europe ne se battent pas pour assurer un ordre économique et monétaire mondial plus juste, elles ne font rien face à l’embrasement du Proche-Orient, elles se soumettent à la nouvelle doctrine militaire américaine. L’élection présidentielle repose sur un accord pour ne pas en parler.

Je ne pourrai pas être candidat mais je continuerai à briser la loi du silence. Je sais que de nombreux Français, au plus profond d’eux-mêmes, rejettent l’hypocrisie dominante et refusent que l’humain soit réduit à une marchandise, la culture à une spéculation et le désir à une pulsion de mort. C’est sur eux que je compte, avec les yeux du futur.

Rejoignez la mobilisation !

La chronique du 20 avril le monde
en devenir

Don rapide