Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Les éditoriaux de Jacques Cheminade

Hausser le ton

visites
724

Les éditoriaux de Jacques Cheminade sont publiés tous les quinze jours dans le journal Nouvelle Solidarité, sur www.solidariteetprogres.org ainsi que www.cheminade2007.org, et consitutent le principal regard du candidat à la présidentielle de 2007 sur l’actualité française et internationale.

L’enjeu de cette élection présidentielle est la liberté. Non celle de l’arbitraire et de l’irresponsabilité, qui consiste à faire tout ce qui plaît, mais celle qu’on voue à construire un monde plus juste, qui consiste à faire sans crainte tout ce qui est bon.

Or nous ne vivons plus, en France et dans le monde, dans un ordre de liberté et de justice. Le gouvernement du peuple, par et pour le peuple, s’est transformé en un gouvernement de riches, par les riches et pour les riches.

Les institutions internationales des riches, le Fonds monétaire international (FMI), l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et la Banque centrale européenne (BCE) ne sont ni républicains, ni démocratiques. Nous vivons sous le contrôle d’une mondialisation financière, une ploutocratie de riches et une oligarchie de possédants destructeurs, qui bafouent le pouvoir des Etats-nations et sont incapables de produire les ressources de notre avenir. Pour garder le pouvoir que leur donne cette richesse, cette ploutocratie et cette oligarchie sont prêtes à déclencher la guerre, contre les peuples et contre les nations, en kidnappant les institutions dans les pays à vocation universelle, comme les Etats-Unis d’Amérique, la France, l’Allemagne et la Russie : guerre menée en fomentant la corruption intérieure, en manipulant les peurs, en détruisant l’espérance et en menaçant de violer le tabou nucléaire.

Mon projet, ma candidature visent à tirer la sonnette d’alarme, à faire comprendre la nature de cette dérive et à montrer qu’il existe une voie pour en sortir : le développement mutuel et l’engagement d’élever à la dignité des pouvoirs créateurs de l’homme tous les individus de l’espèce humaine. Nous vivons une crise finale, terminale, une chute des fondements mêmes de notre capacité économique et morale d’assurer l’accueil de générations futures. Je crois en un sursaut. Je trace un horizon. L’enjeu est de rétablir l’hospitalité, d’agrandir nos tables pour y installer de futurs convives au lieu de sombrer dans le chaos et la guerre de tous contre tous.

Pour se faire entendre, le temps de hausser le ton est venu. J’y suis déterminé, même contre tout espoir, car l’histoire appartient, en ces moments décisifs, aux jeunes et aux poètes, à ceux qui ne possèdent rien sinon le pouvoir d’un idéal et l’espérance d’y parvenir.

Contactez-nous !