Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

LaRouche : « Avec cette crise financière mondiale, les Etats-Unis doivent retirer leurs troupes d’Irak immédiatement »

visites
1516
commentaire

26 août 2007 (LPAC) - Dimanche, Lyndon LaRouche a appelé au retrait immédiat de toutes les forces militaires américaines d’Irak, citant la crise immobilière et bancaire qui font de toute prolongation de l’engagement militaire américain en Irak une folie.

LaRouche a mis en garde : « Nous avons maintenant une combinaison de crises bancaire et immobilière, qui n’est que l’avant-garde du plus grand effondrement financier de l’Histoire moderne. Quiconque parle de prolonger la guerre en Irak, sous ces conditions, est fou. Nous avons besoin d’un retrait immédiat de toutes les forces militaires américaines d’Irak. On peut et on doit le faire, avec une diplomatie efficace. Nous pouvons créer une coalition des pays voisins de l’Irak et d’autres nations, diplomatiquement, et ainsi le retrait des troupes serait un facteur stabilisant. Faisons face au vrai problème, avec cette seule solution viable ».

Il a continué en parlant de l’effondrement économique : « Nous devons changer le calendrier du gouvernement américain pour faire face à la plus grande crise financière de l’Histoire. Nous devons résoudre le problème de l’effondrement immobilier immédiat, et le danger de l’effondrement imminent du système bancaire. On doit donc se désengager de la guerre en Irak. Commencez le processus de désengagement des troupes dès maintenant ! En annonçant le retrait immédiat des troupes d’Irak, nous pouvons commencer, aujourd’hui, à redéployer nos forces qui se trouvent autour de Baghdad et dans d’autres zones de combat, pour préparer leur retrait ordonné - tout en travaillant diplomatiquement avec la Russie, la Chine, l’Europe, les pays voisins, dont l’Iran, la Syrie, la Turquie, l’Arabie Saoudite et la Jordanie, les nations de l’Organisation de la conférence islamique, et d’autres. Cela peut être fait, tout de suite. Il est clair que le retrait complet des forces américaines prendra du temps, mais la politique doit être fixée maintenant, et le problème de l’effondrement financier général, de la désintégration systémique, doit être reconnu tout de suite. »

LaRouche a ensuite fait remarquer qu’il appréciait les prestations de certains responsables du Congrès, comme le Sénateur John Warner (Républicain), qui a appelé le Président à un retrait avant la fin de l’année. Mais il a ajouté que c’était insuffisant pour faire face à la vraie nature de la crise. « Certaines personnes commencent à penser que la guerre d’Irak est une partie de notre héritage national. Ca c’est la vraie tragédie - excepté pour ceux qui éprouvent un plaisir pervers à plaîre aux Britanniques qui veulent voir les Etats-Unis détruits avant que Bush et Cheney ne quittent leur bureau ».

Pour conclure : « Donc, nous devons sortir d’Irak maintenant. C’est une affaire diplomatique immédiate, pas un tir continu. Les Etats-Unis deviennent plus infantiles chaque jour, et le vice-président des Etats-Unis est un criminel. La destitution de Dick Cheney est donc une priorité urgente pour le Congrès américain. »

Contactez-nous !

Don rapide