Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

LaRouche : « L’effondrement financier a déjà eu lieu ! »

visites
3753
commentaire

Mis au courant tout au long de la journée de lundi, des manifestations diverses du Krach actuel du système financier mondial, Lyndon LaRouche a dit « Je ne suis pas impressionné par ce qui

31 juillet 2007 (LPAC) - Mis au courant tout au long de la journée de lundi, des manifestations diverses du Krach actuel du système financier mondial, Lyndon LaRouche a dit « Je ne suis pas impressionné par ce qui arrive aujourd’hui. Pourquoi ? Parce que ça a déjà eu lieu, le système est déjà tombé. » Les créances prises par les banques ne pourront jamais être honorées. Les idiots qui se précipitent pour récupérer leur cash réalisent soudainement que l’argent n’est pas là. Et il y a toujours des bêtas pour dire « mais je ne vois rien. Prouvez moi que le système s’est déjà effondré ».

LaRouche a ensuite expliqué qu’il faut examiner les deux extrémités de la crise. D’un côté la Yen carry trade, et de l’autre, les non-paiements. Il n’y a plus d’argent pour financer les rachats d’entreprises car cet argent n’a en réalité jamais existé. Des flux énormes d’argent ont été pompés dans le système par le yen carry trade et autres mécanismes du même genre. De l’argent à 0 % d’intérêt a été prêté depuis le Japon et s’est dirigé vers l’Australie et la Nouvelle Zélande, puis vers d’autres parties du monde afin d’alimenter la bulle spéculative des hedge funds, des private equity funds, etc. Tout le système était condamné d’avance à exploser, même si le délai pouvait s’allonger. Combien de temps peuvent durer ces créances impayables ? Aussi longtemps que personne ne réclame l’argent, tout le monde peut dire qu’il n’est pas en banqueroute.

Depuis quelque temps le yen carry trade s’est terminé et tout ce qui se passe désormais n’est qu’une tentative désespérée de minimiser ce qui s’est déjà passé. La défaite électorale du parti du premier ministre japonais Shinzo Abe aux elections de dimanche dernier est un signe de plus que le yen carry trade est fini. L’argent n’est pas là et Abe est fini.

Ce qui se dit en Allemagne, c’est que l’effondrement d’IKB n’a pas de conséquences sur les autres acteurs financiers puisque ce n’était qu’une « petite banque ». Ah bon ? Combien de temps est-ce que les fantasmes vont durer ? L’explosion a déjà eu lieu et les débris retombent du ciel. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas encore été touché que vous êtes saufs. Restez au même endroit un peu plus longtemps et vous serez écrasés par les débris. Les conditions internationales ont fait mûrir cette situation qui devient pourrie. La tempête a frappé et le dénier n’est pas très bénéfique. Le système est mort et la seul chose qu’il reste à savoir c’est l’heure à laquelle le croque-mort passera.

Le système se crash et le Congrès Américain est occupé par des choses sans importance par rapport à celà. Il faut que ça change tout de suite. Les congressistes ne peuvent pas partir en août pour les vacances parlementaires comme prévu, sinon Cheney et ses maîtres britanniques lanceront une guerre qui éradiquera 40 à 80 % de la population mondiale avant même que la poussière ne soit retombée. L’effondrement du système financier international va aller de plus en plus vite, pied au plancher.

Dans ce contexte, Lyndon LaRouche a annoncé qu’il consacrerait la majeure partie de son temps à rédiger un projet électoral pour le Parti Démocrate qui vise à résoudre ce problème. C’est le moment d’évincer Cheney car le système étant fini, il faut immédiatement un Exécutif en état de marche.

Brève contenue dans : Le Krach d’août 2007 : pendant les vacances, le système financier se désintègre

Contactez-nous !

Don rapide