Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses

LaRouche : « Le problème, c’est que Pelosi est un agent des Kennedy »

visites
1423
commentaire

26 octobre 2007 (LPAC) - Lyndon LaRouche, qui a déclaré hier qu’« Il est temps que Nancy Pelosi quitte son poste », est allé plus en détail dans le problème Pelosi. « Tout d’abord, le problème, c’est que Pelosi est un agent des Kennedy. Toute la famille Pelosi est un instrument des Kennedy. C’est bien connu depuis leur campagne dans le Maryland. Et bien sûr, elle travaille aussi pour les Schultz et Rohatyn. Mais le point essentiel, c’est son rôle avec les Kennedy ».

« Souvenez-vous, Joe Kennedy n’a pas eu de fils fasciste. Donc maintenant il en a un, qui s’appelle Schwarzenegger. Nous devrions traiter Schwarzenegger comme étant un nouveau Mussolini, comme étant une mauvaise blague. Il faut le traiter sérieusement, c’est un vrai fléau. Mais ne le prenez pas au sérieux pour son intellect, il n’a aucune capacité intellectuelle digne d’être mentionnée. Mais c’est un agent des Kennedy, de Maria et Eunice Shriver. La famille Kennedy a mis son nom derrière lui.

« Tout le monde dans le Congrès sait cela. Leur campagne actuelle, c’est de mettre un Républicain comme Giuliani à la présidence. Et ça, ça ne peut être fait qu’en laissant Pelosi à la place qu’elle occupe aujourd’hui ! Elle devrait se retirer. Et toute campagne présidentielle démocrate sérieuse devrait dire : " retirez Pelosi maintenant, avant qu’elle ne fasse plus de dégâts !" Mais c’est le jeu. Les Kennedy se sont mis d’accord, ou au moins la majorité d’entre eux - certains ne sont pas d’accord - s’est mise d’accord implicitement pour avoir un régime fasciste aux Etats-Unis aux prochaines élections. Un rôle pour lequel Giuliani serait un agent convenable.

« Je pense que nous devrions énoncer ces choses clairement. Car les gens ne savent pas que nous sommes dans un vrai combat, ils ne pensent pas qu’il y a un problème sérieux, ils pensent que toute cette histoire avec Schwarzenegger est simplement un échec, un truc un peu fou. Mais pas du tout ! C’est un projet.

« Nous savions qu’il y avait un changement dans les politiques de Ted Kennedy. Ce changement est devenu manifeste au printemps 2005, avec l’intervention de Félix Rohatyn contre moi. C’est là la genèse du problème. C’est un problème Kennedy : la famille Kennedy s’est engagée dans la campagne Schwarzenegger, et cette campagne les a mené à faire des affaires avec les forces autour de Schultz et Rohatyn.

« Et aussi, en complément, il y a Soros. Soros est aussi un fasciste, mais il a une saveur un peu différente ».

Contactez-nous !

Don rapide