Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

LaRouche après la catastrophe de Minneapolis : virer Cheney et reconstruire l’économie

visites
1279

Au lendemain de l’effondrement du pont autoroutier de Minneapolis, Lyndon LaRouche s’est exprimé sur les raisons qui ont mené à un tel drame, qui n’attendait que d’avoir lieu, et la réponse politique à adopter

3 août 2007 (LPAC) - Au lendemain de l’effondrement du pont autoroutier de Minneapolis, Lyndon LaRouche s’est exprimé sur les raisons qui ont mené à un tel drame, qui n’attendait que d’avoir lieu, et la réponse politique à adopter. Le président ne va pas s’en sortir comme ça, la polémique va enfler dans tout le pays. Ce qui va saisir le sentiment de la population est l’horreur : des gens conduisent sur un pont, des dizaines de voitures tombent dans la rivière et ces gens meurent. C’est l’inattendu. Les gens vont être saisis par les tripes.

LaRouche a insisté sur le changement de politique que doit faire Bush : virer Cheney ! Car c’est la pression qu’a exercé le vice-président pour l’effort de guerre qui a influé sur ce drame. L’autre raison est l’effondrement de l’industrie automobile que le Congrès n’a pas traité. LaRouche souligne que si la reconversion qu’il avait proposée avait été mise en route, un effort soutenu s’en serait suivi sur les infrastructures, dont les ponts.
Nous avions le programme adéquat mais les démocrates du Congrès n’en n’ont rien fait. Ce type d’erreur de jugement tue ! Et le président Bush avec la même indifférence que pour Katrina, ne fait rien et prétendra qu’il n y a pas d’argent.

La pression va retomber sur le Congrès, a dit LaRouche, alors qu’ils retournent tous dans leurs circonscriptions pendant les vacances parlementaires d’août. Et un des endroits où les congressistes vont retourner est le Minnesota !

Le programme de LaRouche pour la reconstruction des infrastructures a été présenté le 23 janvier 2007 lors d’une audience de la Chambre des Représentant sur l’état de l’économie américaine. Le rapport, intitulé « Establish Federal Capital Budget For Infrastructure« et préparé par Paul Gallagher de l’EIR, expliquait notamment comment contourner le soi-disant problème budgétaire. En appendice se trouvait un texte de loi intitulé « The Economic Recovery Act of 2006 » que le Congrès dans sa grande lâcheté a rejeté alors que la base industrielle américaine était démantelée. Mais désormais, avec l’effet Katrina de la catastrophe de Minneapolis, ces principes d’actions sont plus que jamais nécessaires et urgent.

Dans cette législation, Lyndon LaRouche propose de relancer la construction et le renouvellement de l’infrastructure américaine grâce à la reconversion des capacités industrielles subsistantes du secteur automobile, sous l’autorité fédérale.

Contactez-nous !