Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

LaRouche dénonce les mensonges de guerre de l’Empire britannique

visites
1673

29 août 2007 (LPAC) - Lyndon LaRouche a aujourd’hui dénoncé l’étude d’un think tank (groupe de pensée) britannique prétendant que les Etats-Unis peuvent éliminer le programme nucléaire, l’infrastructure de défense et le gouvernement iraniens en quelques heures. LaRouche a dit que c’était « un paquet de mensonges répugnants », dont le but est d’induire le président George « Mon nom est Légion » Bush à lancer une attaque sur la République islamique, qui emmènerait le monde dans une nouvelle Guerre de cent ans.

L’étude du think tank, qui a été largement diffusée dans les médias américain, a été publiée le 28 août par Daniel Plesch et Martin Butcher.

La référence de LaRouche à George « Mon nom est Légion » Bush vient du Nouveau Testament, Evangile selon Marc, 5 :1-9, qui raconte la rencontre de Jésus avec un homme tourmenté, qui était harcelé par tellement de démons intérieurs qu’il avait complètement perdu le contrôle de lui-même. Dans son discours du 28 août devant les Vétérans de l’armée, Bush avait pesté contre l’Iran et parlé d’un « holocauste nucléaire » si l’Iran continuait son programme nucléaire. Se basant là-dessus, LaRouche a averti que le Président est clairement dans un mauvais état psychologique, et que tout effort britannique pour l’encourager à ordonner des frappes sur l’Iran, basé sur l’illusion d’une super capacité militaire américaine qui n’existe pas, est des plus dangereuses et des plus perfides.

Des experts militaires américains contactés par l’Executive Intelligence Review (EIR) ont aussi dénoncé l’étude Plesch-Butcher, citant l’échec de la campagne choc de bombardements américains en Irak, et ont averti que les Etats-Unis n’ont pas les capacités supposées par les auteurs britanniques sans faire appel aux troupes situées sur d’autres théâtres d’opérations, dont l’Afghanistan.

LaRouche a mis en garde que, vu l’état d’esprit apparent de la Maison Blanche, comme cela s’est reflété dans le discours de Bush, on ne peut pas exclure la possibilité d’un sauvage redéploiement des troupes en vue d’une attaque sur l’Iran. Le 17 août 2007, l’EIR a publié une étude psychiatrique de l’état d’esprit du Président par le Dr. Justin Franck, professeur au Centre médical de l’Université George Washington., qui avait publié en 2004 le livre Bush sur le divan. Dr. Franck a mis en garde contre l’état mental détérioré du Président, et a écrit sur ses inquiétudes personnelles quant à des bombardements sur l’Iran.

Lyndon LaRouche a fait le parallèle entre la menace grossissante de guerre contre l’Iran et le comportement d’Hitler à la veille de l’invasion de la Pologne. « De telles comparaisons historiques, a dit LaRouche, sont dures, mais ne peuvent être évitées si on veut éviter la guerre ».

Contactez-nous !