Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilOrientation stratégiqueAnalyses
Brèves

LaRouche exhorte les démocrates américains : « Réveillez-vous et destituez Cheney »

visites
1190
commentaire

Dans une déclaration publiée le 23 mai, Lyndon LaRouche lance aux dirigeants démocrates du Congrès une sévère mise en garde sur la situation stratégique.

(EIRNS) Dans une déclaration publiée le 23 mai, Lyndon LaRouche lance aux dirigeants démocrates du Congrès une sévère mise en garde sur la situation stratégique. Ils venaient en effet de capituler face au vice-président américain Dick Cheney, en acceptant de retirer du texte de loi sur le financement des opérations américaines en Irak, toute mention d’un calendrier de retrait des troupes. LaRouche passe en revue « le spectacle de gouvernements déjà faillis ou en passe de l’être » tant en Europe qu’aux Etats-Unis, pour conclure : « A moins que certaines nations parmi les plus importantes, comme les Etats-Unis, prennent des mesures pour mettre le système monétaro-financier international actuel en redressement judiciaire, afin de le réorganiser, le monde entier sombrera assez rapidement dans un effondrement en chaîne du genre de celui qui plongea l’Europe dans un âge des ténèbres au milieu du XIXème siècle. »

Passant ensuite au thème de la crise du leadership au sein du Parti démocrate, LaRouche fustige la couardise des candidats présidentiels et du Sénat, en particulier. Une telle attitude, dit-il, fait peser « la menace sérieuse d’un échange thermonucléaire entre puissances d’Eurasie, impliquant aussi, probablement, les Etats-Unis ». Il résume alors les mesures urgentes qu’il a lui-même proposées, notamment l’abandon de la politique de mondialisation et la mise en œuvre d’un plan de réorganisation bancaire suivant les lignes du système de Bretton Woods élaboré par Franklin Roosevelt. Il n’existe aucune alternative sensée à cette proposition, souligne LaRouche. Le moment est venu de passer à l’action.

Par ailleurs, le même jour, LaRouche a également appelé le Congrès à ouvrir une procédure de mise en accusation (impeachment) à l’encontre du vice-président Cheney. « Les dirigeants du Parti démocrate déclara-t-il, ont perdu la confiance de leur propre base et ils refusent de prendre les seules mesures qui leur permettraient de la regagner. On ne peut pas mobiliser l’opinion publique sans mobiliser la base du Parti démocrate. Pourtant, ses dirigeants au Congrès lui tournent le dos depuis le début 2006, lorsqu’ils ont capitulé sur la question de la nomination du juge Samuel Alito à la Cour suprême. Ils se sont ensuite inclinés devant les hedge funds, devant Felix Rohatyn et ses amis, laissant piller et détruire tout le secteur productif automobile des Etats-Unis sans lever le petit doigt. »

LaRouche a insisté que le seul moyen d’assurer le retrait des troupes américaines d’Irak est de destituer Cheney. « C’est le thème national numéro un. En ce moment, toute la politique américaine est centrée sur le départ de Cheney. » Et d’avertir à nouveau : « Le Parti démocrate est fini, temporairement, s’il ne s’engage pas pour l’impeachment de Cheney - dès maintenant. » Il est temps que la direction du Parti cesse de s’éloigner de sa propre base de soutien politique.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 19 septembre le monde
en devenir

Don rapide