Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

LaRouche : le « plan Paulson » est une escroquerie

visites
3033

19 septembre 2008 (LPAC) – L’économiste américain Lyndon LaRouche s’est prononcé sans tarder sur ce qui s’avère être un refinancement géant de la bulle spéculative : « La dernière proposition de Paulson, Bernanke et Cie est du vol pur et simple, c’est une escroquerie, une corruption qui dépasse l’imagination »

{}

Sans vouloir révéler les détails de son plan, Paulson a annoncé que le Trésor américain allait « sauver » les produits financiers « toxiques » détenus par les spéculateurs via une structure de défaisance spécialement conçue à cet effet.

LaRouche estime que « ce renflouement gigantesque coûtera des milliers de milliards de dollars au contribuable. Ils tentent de ressusciter un cadavre dont la mort clinique a été constaté depuis longtemps ».

LaRouche souligne une fois de plus qu’à part sa démarche en trois points, rien ne peut écarter l’éventualité d’une descente dans un « nouvel âge de ténèbres ». « Paulson continue à promouvoir des politiques à l’image de l’âge des ténèbres du 14e siècle » disait LaRouche.

L’économiste somme le Congrès américain de voter son projet de loi sur la protection des propriétaires résidentiels et des banques, le Homeowners and Banking Protection Act (HBPA).

Afin d’empêcher l’écroulement imminent du dollar, il s’agit également de mettre en place de toute urgence un système de crédit à deux vitesses et de lancer des grands projets d’infrastructures innovantes.

Le gouvernement américain doit immédiatement se coordonner avec la Russie, la Chine et l’Inde afin de convoquer sans tarder une nouvelle conférence de Bretton Woods capable d’entamer une procédure de redressement judiciaire de tout le système financier international. Il s’agit de jeter les bases d’une nouveau système de crédit mondial – à parités fixes — inspiré de celui mis en place par Franklin Delano Roosevelt à Bretton Woods en 1944.

Ne nous voilons pas la face, dit encore LaRouche : « Soit le Congrès et l’exécutif font face à la réalité et s’engagent à appliquer la démarche en trois phases que je préconise, soit ce pays ne survivra pas aux conséquences de l’effondrement financier le plus grand de mémoire d’homme depuis l’âge des ténèbres du 14e siècle… »

Pour creuser le sujet : focus

Contactez-nous !