Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilOrientation stratégiqueAnalyses
Brèves

LaRouche : le renflouement de Bear Stearns est illégal

18 mars 2008 (LPAC) – Lyndon LaRouche a déclaré illégal le sauvetage/rachat de la maison de courtage en faillite, Bear Stearns. Ce sauvetage représente un cas de blanchiment d’argent qui devrait être poursuivi en justice. Il n’y a aucune clause dans la loi qui permette à la Réserve Fédérale d’intervenir en renflouant une maison de courtage. Cette dernière n’est pas une banque et elle n’est en conséquence couverte par aucune loi existante. L’Emergency Banking Act, voté par le congrès le 9 mars 1933, permettait une assistance gouvernementale pour protéger les fonctions vitales des banques, mais seulement les banques commerciales. Les banques agréées constituent une partie vitale de notre économie dans son ensemble, mais les maisons de courtage comme Bear Stearns font parti de l’appareil spéculatif qui pille l’économie et la population. Le fait que la Fed intervienne en fournissant des dizaines de milliards de dollars (ou même plus) pour sauver Bear Stearns est criminel à première vue. Selon les lois existantes, ceci constitue probablement un cas de blanchiment d’argent, a-t-il dit.

« Ça sent comme une de ces combines à la Goldman Sachs », a poursuivi LaRouche. « Je pense qu’il est temps d’élever le niveau social moyen de la population carcérale en envoyant tous les responsables de cette abomination derrière les barreaux. »

Rejoignez la mobilisation !

La chronique du 18 avril le monde
en devenir

Don rapide