Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Les déclarations de Lyndon LaRouche

LaRouche : le sommet de Copenhague doit rejeter la politique génocidaire de Londres

visites
1917

25 novembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – Nous publions les propos tenus hier par l’économiste américain Lyndon LaRouche, sur le sommet de Copenhague pour le climat.

« Lorsque les chefs d’Etat des principaux pays se réuniront le 7 décembre à Copenhague, au Danemark, ils devront rejeter de manière retentissante la politique génocidaire promue depuis des décennies par les leaders écologistes tels que le Prince Philip et ses falsificateurs du réchauffement climatique. Les planificateurs de ce soi-disant sommet écologiste ont déjà démontré leur intention de réduire la population mondiale, sous prétexte de réduire l’impact de l’homme dans les changements climatiques, faisant ainsi écho aux politiques de dépopulation du World Wildlife Fund (WWF) du Prince Philip. C’est non seulement une volonté génocidaire, mais elle s’accomplit au nom de la fraude du réchauffement climatique, imputé à l’homme.

« Les récentes révélations sur les manipulations et les dissimulations de données commises par la Climatic Research Unit (CRU) de l’Université d’East Anglia, vient renforcer l’évidence préexistante que l’ensemble de la campagne sur le changement climatique est, depuis ses débuts, une fraude scientifique meurtrière. Il n’y a jamais eu de doute sur la véracité des accusations portées par certains scientifiques sérieux affirmant que la suppression du progrès technologique au nom du « contrôle des émissions de carbones » mènerait à un génocide. Désormais, il n’est plus possible de dissimuler cette réalité.

« Le plus révélateur est le degré d’implication du WWF, organisme sponsorisé par le Prince Philip, celui-là même qui souhaite se réincarner en virus mortel pour « résoudre » le problème de « surpopulation », dans la formulation des recommandations sur le réchauffement climatique. Le WWF compte parmi les sponsors de la CRU d’East Anglia et est donc directement impliqué dans les affirmations avancées par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Le GIEC s’est investi du rôle de dictateur sur la recherche climatique et affirme que l’accroissement de la population humaine et des niveaux de vie sont les principaux moteurs de la hausse des émissions mondiales. C’est d’autant plus sinistre que le rapport 2009 du Fonds des Nations Unies sur la population, a utilisé ces estimations du GIEC pour appeler à réduire la croissance de la population humaine afin qu’elle ne dépasse pas 8 milliards d’individus en 2050.

« Le Lord anglais Christopher Monckton, l’un des principaux détracteurs de l’escroquerie climatique, a raison lorsqu’il affirme, en réponse aux révélations sur le CRU, que la clique des scientifiques du climat n’est qu’une bande d’escrocs et de criminels. Mais leur plus grand crime, celui qu’ils veulent perpétrer à Copenhague en exigeant la réduction de la population, et de la croissance scientifique et des hautes technologies, peut encore être arrêté. Les nations doivent agir maintenant pour dénoncer le programme génocidaire du Prince Philip et le stopper net. »



Contactez-nous !