Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Orientation stratégique Analyses
Brèves

LaRouche : le système est prêt à exploser

visites
3398

12 septembre 2007 (LPAC) - Le système économique et financier international est maintenant prêt à exploser, a souligné Lyndon LaRouche en début de semaine.

LaRouche a tenu à avertir que contrairement au brouhaha permanent qui tente d’expliquer que la crise n’est pas si profonde ou qu’elle est sous contrôle, il ne fallait pas avoir peur d’offenser les gens en leur montrant la réalité.

LaRouche a indiqué qu’il y a deux bombes géantes sur le point d’exploser : l’effondrement imminent du Yen carry trade, et l’éclatement de la bulle des créances titrisées. L’explosion de l’une d’elles ou même des deux simultanément sera le plus grand choc que les gens n’ont jamais vu.

JPEG - 15.9 ko

Le processus dans lequel nous sommes doit être considéré du point de vue de la Triple Courbe de LaRouche. Ce ne sont pas les évènements qui le déterminent. LaRouche a souligné que ce processus n’est pas de forme cartésienne mais dynamique.

Concernant la bulle des créances titrisées, LaRouche a précisé que c’était bien plus gros que tout ce qu’on avait pu voir auparavant. Ce qui mène à son éclatement est la monétisation indirecte des créances titrisées, qui ne valent plus rien. Ce que nous avons devant nous est un tas de merde qui sert de base à tout le système, car ces créances titrisées ne sont que des actifs fictifs. Et elles sont ensuite utilisées comme actifs pour gager d’autres opérations.

Nous avons donc devant nous une immense pyramide de merde. La croissance monétaire est une fiction monétisée de ces créances titrisées. Si ça pète, vous verrez une implosion totale du système, allant au-delà de tout ce que vous avez pu voir auparavant. Il ne faut donc pas regarder ce qui se passe comme un phénomène cartésien, comme si les évènements étaient le facteur déterminant. Lorsque cette bulle de merde éclate, il y aura une implosion et une réaction en chaîne.

Dans ces circonstances, la seule mesure qui marchera est le Homeowners and Bank protection Act of 2007. Cette loi définit les secteurs qui doivent être protégés. Il faut protéger les propriétaires de logement contre les saisies, et protéger aussi les banques agrées par les Etats ou par l’autorité fédérale.

LaRouche a souligné l’importance de créer un véritable Pare-feu, un Pare-feu absolu. On ne peut pas faire de compromis, sans quoi c’est tout le système qui chutera. Il n’y a rien d’autre d’utile à faire. Il ne faut pas essayer de sauver la bulle hypothécaire. Ne négociez pas de compromis et n’encouragez personne à le faire.

Pour les hedge funds, nous ne recommandons aucun type de sauvetage. Ils ne peuvent pas être sauvés, leur effondrement est inévitable.

Ne mettez pas d’argent ou quoique ce soit pour soutenir les hedge funds. Tout ce qui sera investi dans leur sauvetage sera perdu. Pas de renflouement ! Countrywide n’aurait pas dû être renfloué. Il faut mettre sur pied ce pare-feu immédiatement, sans quoi rien ne marchera. Il faut protéger les banques et la structure hypothécaire, c’est tout. Il ne doit pas y avoir de renflouement des hedge funds. Ils doivent être mis en procédure de saisie.

Il faut désormais choisir entre sauver la nation ou sauver les hedge funds, et c’est impossible de sauver les hedge funds. Les hedge funds n’ont pas d’autre destinée que la mort. Ne les renflouez pas, mettez les en liquidation.

Nous avons besoin d’ériger un pare-feu. Il faut geler les hypothèques. Pas de négociation là-dessus, pas de compromis.
Le problème avec la plupart des candidats présidentiels c’est qu’ils reçoivent des contributions venant des hedge funds. On leur avait dit de ne pas le faire, mais ils le font quand même.

Les nations comme la Chine doivent aussi réaliser que les ajustements de taux n’y feront rien. C’est de la pure pensée cartésienne. Nous sommes en plein effondrement. Le marché américain s’effondre. Baisser les taux n’y changera rien, car cet effondrement n’est pas sectorisé mais systémique.

Contactez-nous !